La communication non-violente, vous connaissez ?

350
Un schéma qui explique cette pratique à découvrir lors de la soirée débat à Montlebon.

Le Multi-accueil les Brindilles organise avec l’aide d’une spécialiste, Sonia Viciana, une soirée-débat autour de ce thème peu connu. Rendez-vous le jeudi 25 avril

Développée aux Etats-Unis dans les années 60, la Communication Non Violente (CNV) est un outil de communication, principalement verbal, qui vise à transformer les conflits en de simples dialogues. Les spécialistes de la question expliquent en effet que dans la relation aux autres nous sommes confrontés à nos besoins, mais comme nous ne savons pas les reconnaître, et encore moins les écouter, nous avons tendance à les étouffer. Pour parvenir à une bonne écoute, la CNV propose d’apprendre l’alphabet d’une communication débarrassée de toute violence, à commencer envers soi-même. La technique repose sur l’application de principes fondamentaux : toute situation doit pouvoir être observée sans juger les autres ; chacun doit apprendre à exprimer son propre ressenti et à exprimer ses besoins, sans oublier de formuler ce qu’il attend de l’autre.

« La pratique permet de renoncer à tout jugement de l’autre pour sentir ce qui se passe en soi, tout en favorisant une collaboration mutuelle. Ce n’est en aucun cas une thérapie, toutefois elle peut avoir des retombées positives en termes de connaissance de soi ». Une pratique qui peut aussi incontestablement changer radicalement les rapports humains et les rendre plus apaisés, en société comme en famille.

Soirée-débat jeudi 25 avril à 20h en salle des Jardins, à l’étage de la mairie de Montlebon.