La dépendance, principal enjeu sociétal des prochaines décennies

246
plan d'actions 2020 dans les EHPAD du Doubs
Le département du Doubs engage une mobilisation exceptionnelle en faveur des personnes âgées

Le département du Doubs va engager cinq actions majeures dès 2020. Christine Bouquin avait convié le 20 janvier 2020 tous les directeurs et présidents des 32 EHPAD du département à échanger sur un projet qui met plus de moyens et offre plus de places aux personnes âgées dépendantes.

50 000 personnes âgées de plus de 75 ans dans le Doubs

11 500 sont en perte d’autonomie. Si la majorité d’entre elles demeurent à domicile, elles seront plus nombreuses dans les prochaines années, hébergées dans les établissements spécialisés. Le département estime à 15% l’augmentation du nombre de personnes en perte d’autonomie d’ici 2025. C’est un enjeu majeur pour le Doubs dont les politiques de solidarité sont au cœur de ses missions.

Accompagner, valoriser, agir

Trois convictions fortes portées par le conseil départemental du Doubs. “Accompagner avec humanité”, c’est un plan d’actions global pour être au plus proche des personnes âgées. “Valoriser les métiers du grand âge” est le second volet important. Recruter, former, fidéliser à des métiers très difficiles est aussi un enjeu pour le bien-être de personnes âgées. “Agir dans la durée” en anticipant dans le Doubs les moyens de l’Etat. La population vieillissante augmente, il faut créer de nouvelles places pérennes.

Rendre attractifs les métiers d’aides à domicile

Le département va investir 1,2 million d’Euros pour soutenir 12 Services d’Aides à domicile dans le département. Le but est de revaloriser les rémunérations et d’améliorer les conditions de travail

Les outils numériques au service des personnes âgées

L’innovation et l’économie 5.0 peuvent améliorer le quotidien des personnes âgées dépendantes. Après un plan de soutien de 10 millions d’Euros en 2018 pour le dédoublement des chambres et la performance énergétique des bâtiments, le département ajoute en 2020 une enveloppe de 2 millions en matière d’innovation au service de la qualité de prise en charge. Les outils numériques permettent une meilleure qualité des soins plus efficaces redonnant du temps aux personnels dans les rapports humains avec les résidents.

202 places supplémentaires en EHPAD

A court terme, les extensions des établissements de Morteau, Flangebouche et Blamont vont permettre l’ouverture de 62 nouvelles places. A moyen terme, ce sont 140 places supplémentaires qui seront offertes dont 83 dans la communauté de communes des Portes du Haut-Doubs et 57 dans les extensions programmées.

100 000€ pour la formation

Enfin le département va débloquer en 2020 100 000€ pour la formation des professionnels dans les EHPAD du département. Bien traiter les résidents, c’est aussi bien traiter les professionnels qui s’en occupent. C’est aussi une façon de fidéliser les personnels dans un département qui souffre d’un manque de recrutement et de l’évasion des professionnels vers la Suisse voisine.

Comme l’a souligné Christine Bouquin devant les responsables des EHPAD du Doubs, ces actions sont “une bouffée d’oxygène” qui dénote “une mobilisation exceptionnelle du département en faveur des personnes âgées”.

Yves Quemeneur