La limite à 80 km/h remise en question

66
80 ou 90 km/h ?

En juillet 2018, la majorité des routes de France affichait une vitesse maximale autorisée à 80 km/h. Une loi en passe d’évoluer … encore.

La grogne montait parmi les automobilistes en juillet dernier, lorsque la loi imposant de rouler sur les routes à deux voies à 80km/h est passée. Les usagers n’y voyaient généralement qu’un moyen supplémentaire pour l’État de récolter de l’argent facile sur le dos des automobilistes habitués à rouler à 90 km/h. Le postulat de l’État était clair : réduire le nombre d’accidents mortels.
Les chiffres avancés ces derniers mois sont assez nébuleux et même si l’année 2018 affiche un taux d’accidents mortels historiquement bas, ils ne permettent pas de mettre clairement en relation la baisse de vitesse et ce chiffre qui affiche 116 morts de moins qu’en 2017. En effet, il est difficile de savoir si les accidents mortels ont eu lieu sur des routes concernées par cette baisse de limitation.
Autre point positif : un automobiliste pourrait voir sa facture de carburant diminuer de 120€ par an. Le taux de CO2 émis par les véhicules s’est lui-aussi vu diminué.

Aujourd’hui, un retour possible à 90km/h est envisagé pour certaines routes. Le débat a été lancé en janvier dernier par Matignon et chaque président de département se verra accorder plus de marche de manœuvre quant à la mise en place de cette nouvelle législation.

De nouveaux radars en approche

Ce retour aux 90 km/h coïncide avec la venue sur nos routes de radars nouvelle génération ultra performants. Ils sont 400 aujourd’hui sur le territoire, et seront multipliés par trois à l’aube de 2020. Cette mesure vient en marge du mouvement des gilets jaunes qui auraient dégradé près de 75% des radars nationaux. Le manque à gagner est trop important pour que le gouvernement ne réagisse pas. Ce qu’il a fait, en installant ces radars tourelles. Perchés à 4 mètres de hauteur, ils ne seront plus aussi facilement dégradables que leurs prédécesseurs. Outre leur fonction première de flasher les automobilistes trop pressés, jusqu’à huit voies simultanées, ils pourront également contrôler des infractions comme le non-port de la ceinture, l’usage du téléphone portable au volant, le non-respect des distances de sécurité ou si l’on double par la droite. De plus, des “cabines-leurres” seront également installées. Elles pourront recevoir des appareils de temps en temps, qui seront changés sans que l’automobiliste en soit averti.

Pour conclure, des portions de routes vont sans doute repasser à 90 km/h, mais pas toutes, semant ainsi la confusion dans l’esprit des usagers. Des radars nouvelle génération voient le jour au même moment. De là à y voir une corrélation, il n’y a qu’un pas …