La politique sur YouTube : les influenceurs influencés ?

390
La miniature utilisée par McFly (à gauche) et Carlito (à droite) pour leur défi.

Le duo de trentenaires « McFly et Carlito », amis des artistes et des personnalités en vogue d’Internet font partie des créateurs de contenu les plus populaires sur YouTube. Il y a deux semaines, ils ont accepté un défi lancé par le cabinet de l’Élysée, s’attirant les foudres de leurs détracteurs.

Avec leur humour détonnant et leurs émissions bon enfant, McFly et Carlito (de leurs vrais noms David Coscas et Raphaël Carlier) cumulent un peu plus de 6 millions d’abonnés sur YouTube. Leur créneau, sans compter la dizaine de chansons décalées publiées sur leur chaîne, est de faire intervenir leurs amis et des personnalités publiques pour passer du bon temps en vidéo. Concours d’anecdotes, jeux en voiture, « on appelle des gens au hasard dans nos téléphones » ou blagues en impro : leur contenu, relativement inoffensif, n’avait pour l’instant rien de profondément dérangeant. Mais depuis deux semaines et la sortie de leur vidéo « Le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE nous lance un défi », pour les médias et certains fans, le divertissement va trop loin.

Un coup marketing qui passe mal

Les deux youtubeurs ont réalisé, à la demande du gouvernement, une chanson de sensibilisation aux gestes barrières. Le défi lancé par le cabinet de l’Élysée était le suivant : atteindre les 10 000 000 de vues sur le clip pour avoir une chance de réaliser un concours d’anecdotes avec Emmanuel Macron, en direct de l’Élysée. Un défi réussi pour une opération de communication très mal perçue par un grand nombre d’internautes, puisque tout, de leur public adolescent à leur contenu volontairement léger éloigne les deux comiques du monde politique. Et même s’ils se disent conscients d’une  « manipulation » du pouvoir en place en vue des réélections de 2022, la question se pose : à quels degrés cette propagande va-t-elle influencer leur jeune public ?

Des influenceurs pour rafler les électeurs

En avril 2020, les deux acolytes ont organisé un « maradon », un live vidéo de 11 heures pour soutenir les soignants en première ligne face au Covid-19. Un projet caritatif qui leur a permis de se faire remarquer par l’Élysée, bien que ce ne soit pas la première fois. Le 30 avril 2017, dans le cadre de l’entre-tour de l’élection présidentielle, McFly et Carlito postaient une vidéo humoristique pour discréditer Marine Le Pen. Suite à cette prise de position, ils avaient été victimes d’un déferlement de messages haineux. Ils le certifient en tous cas : en attendant la rencontre et pour que l’action reste vertueuse, tout l’argent généré par la chanson sera réinvesti dans des épiceries solidaires et bénéficiera aux étudiants en situation de précarité.

CA BUZZ :

Le visuel qui a annoncé de séparation des Daft Punk

#AroundTheWorldWideWeb

Après vingt-huit années de carrière au sommet du monde, les Daft Punk ne sont plus. Et si la séparation de ce duo mythique dépasse largement le cadre de la culture Internet, c’est sur la toile que l’on constate le mieux ses effets. Les minutes qui ont suivi la publication de l’extrait de leur film expérimental « Electroma », sorti en 2006 (confirmant la dissolution du groupe), ont particulièrement remué les réseaux sociaux. Du monde entier et en toutes les langues, les internautes se sont rués dans les commentaires de la vidéo pour manifester leur stupeur, leur déception ou leur amour. Une vague d’hommage internationale telle qu’on n’en voit jamais… si ce n’est lors du décès de superstars comme Freddie Mercury ou Michael Jackson. Pour les experts de la carrière des Daft Punk, le choix de faire cette annonce sur Internet est significatif. En s’adressant directement aux fans, sans passer par les médias « classique » ou un communiqué de presse, ils partent en beauté, dans la sincérité et l’authenticité qui avait fait leurs débuts. Pour toujours, ils resteront des ambassadeurs et des légendes de la musique française.

EN CHIFFRES :

260 : c’est le nombre de vidéos que compte la chaîne de McFly et Carlito depuis sa création en décembre 2012.

15e dans le classement des chaînes les plus suivies en France, elle fait pourtant partie des trois les plus regardées. Et pour cause, avec des invités comme Guillaume Canet, David Guetta, Will Smith ou encore Patrick Bruel, leur contenu devient viral à chaque sortie.

10 000 000 de vues en 15 heures : c’est le score incroyable atteint par la vidéo d’annonce de la séparation des Daft Punk. Pendant quelques jours, la nouvelle est restée en top tendance sur YouTube et sur Twitter dans plusieurs pays.