La propreté, une question d’éducation

158
Le geste parait pourtant si simple...

L’an dernier déjà à pareille époque, juste après le nettoyage de Printemps intitulé Village Propre, la mairie avait eu à déplorer des faits identiques.

Sur les des bords de routes, munis de gants, seaux et sacs poubelle, les bénévoles mobilisés par la commune ont mis du cœur à l’ouvrage pour voir leur environnement s’améliorer et éliminer les traces de la bêtise humaine. Mais cette dernière est tenace et bien ancrée chez certains, à tel point que 48 heures plus tard à peine, le constat que le message ne passe pas par tous les cerveaux a de quoi irriter madame le maire Catherine Rognon qui a aussitôt communiqué. Les faits en question : « Quelques jours après l’opération « Montlebeau » et au moment où le personnel technique réalise les balayages pour rendre notre village propre et agréable, des jeunes ados et des petits se permettent de squatter la place et de laisser des bouteilles de boisson et autres paquets de gâteaux à moitié pleins à même le sol… ». Et ce alors que des poubelles sont à disposition, » trop dur de faire quelques pas ! »

« Le civisme est l’affaire de tous ! Ces gestes irrespectueux sont lamentables » lance l’élue qui adresse très directement un message aux parents, rappelant à qui l’aurait oublié que de telles attitudes sont avant tout une question d’éducation : « Mesdames et Messieurs les parents, il serait nécessaire de faire une piqûre de rappel à vos enfants afin que le bien public soit respecté. Merci d’avance ». Sera-t-elle enfin entendue ?