La Région soutient les territoires

118
Le vice-président de la Région Eric Houlley est venu signer officiellement ce contrat.

La signature du contrat CAP Territoire avec le Pays Horloger a eu lieu à Maiche, l’occasion pour la ville hôte de présenter la construction de la future école incluant la réhabilitation des locaux de l’ADAPEI.

Ce rendez-vous officiel a en effet permis à Régis Ligier, maire de Maiche et président de la communauté de communes de détailler les travaux prévus pour accueillir dans les années à venir au sein d’un nouveau bâtiment couplé aux espaces existants les enfants scolarisés en primaire et en maternelle auxquels se joindront des élèves de l’ADAPEI pour une meilleure inclusion de ceux-ci. La présidente du conseil départemental du Doubs et élue du canton Christine Bouquin était présente tout comme le président du Pays Horloger Denis Leroux, directement concerné par la signature du contrat avec la Région représentée par Eric Houlley, vice-président.

« La cohésion territoriale voulue par la Région doit permettre à chaque territoire de se développer, de s’aménager et de vivre durablement » précise la collectivité. Il s’agit à la fois de « maintenir et renforcer les centralités urbaines et rurales » tout en consolidant l’attractivité économique et résidentielle de la Région. Comme l’a rappelé l’élu, l’objectif est de généraliser la contractualisation et la coopération avec l’ensemble des territoires. Ces contrats de territoire permettent à la Région Bourgogne Franche-Comté de proposer des solutions concrètes pour l’ingénierie territoriale ou les investissements, porteurs de transition écologique et énergétique, d’attractivité et d’accueil de nouvelles populations ou activités.

Sur le premier volet, « il est impératif d’inciter et d’accompagner la réalisation de bâtiments performants ». La rénovation de bâtiments doit atteindre le niveau BBC rénovation et les bâtiments neufs le standard BEPOS. Par ailleurs, les espaces publics se doivent de respecter la biodiversité locale en favorisant des espèces végétales adaptées. Une gestion économe de l’espace est encouragée par la Région. Quant à la participation citoyenne et le bien vivre ensemble, les projets doivent être construits avec et pour les citoyens qui vivent au quotidien sur ces territoires. « Il est primordial de favoriser des aménagements de qualité adaptés à leurs attentes. Pour construire la région de demain… »