La signature du contrat de station couronne des années de travail

156
La signature du contrat de station s'est déroulée dans la bonne humeur, au Château de Joux. Crédit : Yves Petit

Ce lundi 23 septembre, un contrat de station a été signé entre les Communautés de Communes du Grand Pontarlier et des Lacs et Montagnes du haut-Doubs.

Véritable symbole du Haut-Doubs, c’est entre les murs du Château de Joux que ce contrat de station a été signé par les deux présidents des communautés de communes concernés, à savoir Patrick Genre et Jean-Marie Saillard. “Ce contrat de station touristique tire un trait-d’union entre deux territoires qui se côtoient mais qui n’ont pas pris l’habitude de travailler ensemble, précise Patrick Genre. Nous allons désormais mutualiser nos efforts pour une communication plus efficace, une meilleure valorisation de nos attraits touristiques tant en hiver qu’en été.”

Cet engagement va se traduire, dans les années à venir, par de nombreuses actions de valorisation, de réhabilitation et de créations de nouveaux aménagements touristiques. “Les réflexions que nous menons depuis des années ont abouti à des fiches d’actions à mener sur chaque territoire, explique Patrick Genre. Grâce ce contrat, nous allons pouvoir les mener à bien.” En effet, grâce à cette signature, le grand territoire de moyenne montagne pourra prétendre à des crédits plus conséquents, afin de mener les actions à bien. “Le Château de Joux, pour ne citer que lui, est un véritable fleuron de nos attraits touristiques. Il va bénéficier de ces aides financières pour une valorisation culturelle conséquente. Il a déjà connu une restauration importante menée à ce jour à 80% et maintenant, notre cheval de bataille sera de le rendre encore plus attractif. Ainsi, nous aimerions définir une visite libre, sans le concours de guide et en toute sécurité. Nous allons créer une nouvelle salle culturelle, améliorer la salle d’accueil … Il s’agit d’une enveloppe de plusieurs millions d’euros et sans cet engagement, nous n’aurions pas du tout pu mener ces travaux.”
Au vu du réchauffement climatique, les réflexions ont été menées autour du tourisme quatre saisons. En plein hiver, les touristes ont pour habitude de venir arpenter les pistes de Métabief. Ces dernières vont également bénéficier de ce nouveau dispositif. Des travaux seront menés sur les remontées mécaniques qui se verront modernisées.
“La chaîne du Jura sur laquelle nous nous trouvons regorge d’activités à mener été comme hiver, printemps comme automne. A nous de la rendre encore plus attractive afin d’offrir des services de qualité à toutes les personnes qui nous font l’honneur de séjourner chez nous.”

Trois grands axes de travail
Les collectivités locales vont désormais œuvrer conjointement selon trois axes majeurs, tels que décrits par le Département du Doubs :
1er axe : proposer une offre d’activités diversifiées et complémentaires en toutes saisons, avec des actions variées telles que développer le concept « l’été à Pontarlier », valoriser l’Espace naturel sensible (ENS) du Mont d’Or et moderniser l’offre alpin sur la station de Métabief.
2e axe : Assurer un aménagement et un développement touristiques durables, comme la continuité des liaisons douces rive gauche du Lac de Saint Point et le renforcement des partenariats avec les artisans et les réseaux professionnels.
3e axe : Garantir une activité touristique et dynamique pérenne, avec notamment la revalorisation de l’auberge de jeunesse de Pontarlier et la reconfiguration du pôle d’accueil de Métabief, ou encore l’aménagement du camping de Mouthe dans une perspective 4 saisons.

Une anticipation appréciée
Depuis janvier 2019, une preuve tangible de ce rapprochement a vu le jour : l’office de tourisme de destination. Basé à Métabief, cet office dispose de différentes antennes sur tout le territoire du Haut-Doubs. Son objectif est de mutualiser les informations et de mener toutes les actions ensemble. Plus de cohésion pour plus d’efficacité ! Une mise en place qui rentre parfaitement dans la démarche globale de ce contrat de station.

C’est sous un beau ciel bleu et dans un cadre idyllique que s’est déroulée cette journée marquante pour le Haut-Doubs. Crédit : Yves Petit .