La tolérance a ses limites

1147
Dans la commune des Fins, entre la présence d’un policier municipal et d’un système de vigilance entre voisins, la sécurité est au cœur de la priorité municipale. L’objectif est avant tout de faire preuve de pédagogie mais quand il le faut sévir!
Le bon ordre, la tranquilité, la salubrité, la sécurité publique, l’application des arrêtés, les relevés d’infraction routières et du non-respect du code de l’urbanisme font partis des missions quotidiennes du policier municipal, en poste depuis quelques semaines.
Ce recrutement s’est, au fil des années, imposé comme une évidence au vu du développement régulier de la commune et de la croissance démographique avec une population de plus de 3100 habitants. Le développement de la petite délinquance due à l’urbanisation a été un facteur déterminant sur cette embauche.
Monsieur Laurent De Monmahou, fort de 21 années d’expérience au sein de la gendarmerie et de la police municipale, à Morteau notamment donne d’ores et déjà satisfaction comme le confirme Monsieur le Maire, Bruno TODESCHINI.
Ainsi, son excellente connaissance du territoire et de la population est un atout inestimable.
Il est d’ailleurs intervenu sur les récentes incivilités constatées à l’école élémentaire du haut avec la dégradation de la porte à coup de pierres. Grâce à une enquête de voisinage, il a été possible d’identifier les jeunes en cause. Heureusement, ces faits restent ponctuels dans la commune où l’accent est mis sur le dialogue et la pédagogie.
“Sa présence est rassurante et apporte un véritable service de proximité à la population qui vient en complément du dispositif Voisins Vigilants au niveau de la sécurité. Nos efforts vont être poursuivis en ce sens et nous allons continuer à développer ce domaine essentiel” conclut Monsieur le Maire