Haut-Doubs : La Transju revient puissance 5 !

Les organisateurs de la célèbre Transjurassienne se sont retrouvés lundi 8 novembre pour présenter leur programme 2021 - 2022. Avec un épicéa comme nouveau logo et la marque " Transju" pour fédérer les épreuves, cinq compétitions tout au long de l'année seront proposées dans les montagnes du Jura. La grande nouveauté : une compétition de vélo, les 27 et 28 août au départ de Champagnole.

201

Les acteurs de la célèbre compétition du Massif Jurassien étaient réunis ce lundi 8 novembre à Champagnole pour la présentation d’un événement devenu hybride. Si la Transju est devenue le nom officiel de l’association et la Transjurassienne reste celui de la célèbre course de ski de fond, les organisateurs pensent désormais à la course à pieds et au vélo. Cette année, cinq événements sportifs couvrant un large territoire, réparties sur un calendrier quatre saisons pour lutter contre le réchauffement climatique. L’association doit faire face à la réalité écologique.

Une nouvelle épreuve de trail, le 29 décembre

 » La Transju  » devient donc l’entité réunissant tous les programmes prévus sur cette saison 2021-2022. Le premier se déroulera le 29 décembre en pleine période de vacances avec la Transju’Trail Blanche. Plusieurs formats de course seront proposés. De Chapelle-des-Bois à Morbier pour la plus longue course (17 km, 400 m D+), de Bellefontaine à Morbier pour le parcours de 7 km (150 m D+) ou autour de Morbier pour la Randonnée blanche (5 km, 25 m D+), les coureurs inaugureront officiellement cette Transju nouvelle génération.

Véritable phénomène sportif depuis plusieurs années, les courses de trail et d’Ultratrail se sont multipliées sur tout le territoire. L’association l’a compris il y a 14 ans avec le lancement de la Transju’Trail, maintenue encore une fois cette année du 4 au 5 juin sur trois parcours : 80 km, 40 km, 25 km. Deux randonnées de 5 et 10 km seront aussi disponibles. Vous l’aurez compris, il y aura bien deux événements sportifs de courses à pied cette saison pour la Transju. Il faut dire que le secteur s’y prête et que les concurrents voisins se multiplient.

Une Transjurassienne maintenue avec un programme de secours

Rassurez-vous, Pierre-Albert Vandel, président de l’association n’a pas pour autant délaissé la neige. Du moins pour l’instant.  » Nous avons pu observer qu’il y avait toujours autant de neige qui tombait. Il faut par contre faire face à de gros épisodes pluvieux qui eux nuisent au bon déroulement de la compétition. Nous avons le parcours historique au départ de Mouthe, mais nous devons aujourd’hui nous concentrés surtout sur un programme de repli à des altitudes entre 1100 et 1300 mètres pour organiser peu importe la météo, sur le Jura. Il y a deux ans, nous étions les pieds dans l’eau au départ et à l’arrivée ce qui a provoqué son annulation. » Il faudra attendre les 10 derniers jours avant le départ pour connaître le parcours officiel de la Transju.  » On ne peut pas prévoir avant 10 jours car les épisodes pluvieux sont trop forts pour se préparer avant. »

Née en 1979, la plus grande course populaire de ski de fond en France rassemble chaque hiver plus de 4000 passionnés de glisse. Cette année, La Transju’ se déroulera les 12 et 13 février 2022. Le choix reste toujours aussi large avec le style classique le samedi entre 20 et 50 kilomètres, puis le skating dimanche avec les célèbre 70 kilomètres de Mouthe à Lamoura. Pour les plus motivés, l’UltraTrans permet même de cumuler les chronos de La Transju 70 km et de La Transju’ Classic 50 km, soit 120 km en deux jours dans deux styles différents.

La Transju’jeune aux Rousses

Mais avant les adultes, les jeunes ouvriront le bal le 26 janvier lors de la Transju’jeune. La petit soeur elle, fêtera sa 31ème édition avec. Organisée au cœur de la station des Rousses, l’événement rassemble près de 3000 enfants et adolescents, des écoliers, collégiens et lycéens de Bourgogne Franche-Comté mais aussi de la Suisse voisine et des Alpes, du CP à la terminale, sur des parcours de 1 à 6 km.  » La Transjurassienne est une tradition, un patrimoine immatériel. Par respect à 40 ans d’existence et par respect pour tous ceux qui se sont investis dans cette histoire, nous voulons l’inscrire sur le Territoire. », ajoute Pierre-Albert Vandel.

Transju’Cyclo au départ de Champagnole

Accompagné de son nouveau partenaire Sport Prenium, Pierre-Albert Vandel a présenté la nouveauté phare de cette saison : l’arrivée du vélo avec la Transju’Cyclo.  » Nous voulions intégré le vélo pour poursuivre l’évolution et la diversification que nous souhaitons mener sur la Transju. C’est nécessaire pour pérenniser l’association et ses emplois. Le Territoire autour de Champagnole permet d’avoir une variété de parcours très large. Ça ne veut pas dire que nous lâchons l’hiver, ni que nous renions notre histoire. C’est une diversification pour faire perdurer l’organisation. Nous avons la capacité de le faire et les acteurs locaux sont très heureux de voir le développement de nos projets. », analyse le président de la Transju.

L’été prochain, La Transju’Cyclo partira ainsi à la découverte des lacs du Jura. Le dimanche 28 août, un parcours à la carte sera établi avec pour le plus exigeant 155 km et 2500 m de D+ à avaler et pour le plus abordable, 65 km et 1000 m D+  et un parcours moyen de 110 km et 1500 m D+. Les participants pourront au fil de leur journée choisir la distance de leur choix en fonction de leur forme et de leur envie. Pour les plus expérimentés une véritable aventure sera ouverte avec un tracé de 255 kilomètres. La journée du samedi 27 août comptera elle une épreuve plus calme de 30 km.

Martin SAUSSARD