L’ADAPEI du Doubs s’engage dans la Journée Mondiale du Handicap

1660
Adapei du Doubs
Les enfants sont-ils si différents DR

« Parcours de vie, hier, aujourd’hui, demain ». Dans un documentaire poignant de 30 minutes, 4 familles ont accepté de témoigner sur leur parcours de parents d’enfant handicapé.

A l’occasion de la Journée mondiale du handicap le 9 octobre, l’ADAPEI du Doubs, en partenariat avec le Mégarama Beaux-Arts de Besançon, présentera ce documentaire suivi d’un échange entre parents, enfants et spectateurs. Un moment à ne pas manquer.

De l’annonce du handicap à leur vie d’adulte

Lors de l’annonce de la naissance d’un enfant handicapé, les parents sont dévastés. « Il faut du temps pour accepter, certains ne l’acceptent jamais » témoigne Monsieur Bouland, papa de Stéphanie qui a aujourd’hui 38 ans. Parfois, la colère prend le dessus !

Pour les parents, c’est le début d’un parcours de vie tellement différent aux rêves formés à la naissance d’un enfant.

L’environnement va être bouleversé. On perd des amis (ou plutôt des relations), un enfant handicapé est différent. La fratrie est impactée ; comment expliquer à un autre enfant la différence de son frère ou de sa sœur sans que cela soit un traumatisme. Là encore, le papa de Stéphanie nous donne une clé « les sœurs de Stéphanie ont changé leur parcours professionnel pour se consacrer au médico-social, probablement pour se rapprocher de leur sœur ».

Et puis il y a l’environnement professionnel qui est impacté aussi. Il faut arranger des horaires de travail, accepter des absences. Employeurs et collègues ont le regard qui change vis-à-vis des parents d’enfants différents.

Enfin il y a l’environnement éducatif des enfants. Madame Grandclément, maman de Jeanne 28 ans, milite depuis longtemps à l’ADAPEI. « Militer rend plus heureuse » dit cette mère de famille. « Scolariser les enfants handicapés en milieu ouvert est une bonne chose mais les personnels d’accompagnement ne sont pas formés en amont à une prise en charge particulière », s’insurge-t-elle.

Si les structures spécialisées d’hébergement et d’éducation sont adaptées pour les enfants avec des professionnels compétents, le passage à l’âge adulte est une rupture. « On passe des professionnels de l’action à ceux de l’inaction » poursuit Madame Grandclément « un peu comme une garderie où même les parents sont exclus ».

« Je souffre qu’il souffre de me voir souffrir »

Les enfants handicapés sont souvent conscients de leur différence. Ils en souffrent pour eux et pour leurs parents. Le documentaire, qui mêle les témoignages de quatre familles il y a 20 ou 35 ans et aujourd’hui, est un hommage aux parcours de vie extraordinaires des parents et des enfants.

Réalisé en 2018 par l’ADAPEI du Doubs, ce documentaire sera diffusé au Mégarama Beaux-Arts le mercredi 9 octobre 2019 à 18h. Gratuit et ouvert à tout public, il sera suivi d’un cocktail offert dans le hall du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie. L’inscription est souhaitable auprès de l’ADAPEI de Besançon à sl.besancon@adapeidudoubs.fr ou au 06 48 23 39 64.

Yves Quemeneur