Haut-Doubs. A Valdahon, l’adolescence, un passage pas sage du tout

498
Le questionnaire destiné aux 15-25 ans est anonyme.

Le sujet a déjà fait beaucoup parler et fait couler beaucoup d’encre mais il est tellement complexe. L’adolescence sera au cœur de la conférence proposée à Valdahon le 23 janvier en présence de Mélanie Levin, psychologue.

Pour l’ Organisation Mondiale de la Santé, l’adolescence est « la période de croissance et de développement humain qui se situe entre l’enfance et l’âge adulte, entre les âges de 10 et 19 ans ». C’est une période de transition qui se caractérise par un rythme de croissance élevé et des changements

C’est aussi une période de vulnérabilité, une étape sensible du développement de la personnalité entrainant le besoin pour l’adolescent de renforcer ses défenses au sens psychanalytique c’est-à-dire la capacité à se défendre contre l’angoisse. Une période enfin de discontinuité et de crise qui s’inscrit dans un mouvement de rupture par rapport à l’enfance. On dit souvent que l’adolescent est à la fois un enfant et un adulte, mais « il serait plus juste de dire qu’il n’est plus un enfant, et n’est pas encore un adulte » soutiennent les spécialistes.

La puberté occupe quant à elle une place essentielle dans l’adolescence et en marque le commencement. En effet, les transformations du corps à la puberté s’accompagnent et déclenchent des transformations psychiques.

Une poussée de croissance rapide marque le début de la puberté. Le début de l’adolescence est donc clairement déclenché par des processus biologiques et hormonaux. A l’inverse, la fin de l’adolescence dépend certes des mêmes facteurs qui provoquent l’arrêt de la croissance (soudure des cartilages), mais aussi de facteurs psychologiques individuels et sociaux, largement déterminants à notre époque, tant du point de vue nutritionnel qu’environnemental et culturel.

Bien sûr, chaque personne est différente et il n’existe pas un adolescent type. Toutefois, on retrouve souvent certaines tendances chez les adolescents. On distingue ainsi classiquement des phases dans le lien aux autres à l’adolescence notamment celles dites d’opposition puis d’indépendance.

Autant de thématiques qui alimenteront le débat de cette conférence auxquels sont invités bien sûr les parents mais aussi les adolescents.