L’Aide à l’Enfance Tibétaine à Morteau

610
L'association permet notamment de parrainer des écoliers.

Cette association, apolitique et non-confessionnelle, est née en 1981 et elle est reconnue d’intérêt général et d’utilité publique. Elle a reçu de nombreuses fois le Prix de la Transparence Financière et elle fait partie de la Voix de l’Enfant.

Sur place en Asie aussi, tous les dons et versements sont soumis à de rigoureux contrôles. Elle permet à des milliers d’enfants Tibétains réfugiés en Inde et au Népal de bénéficier d’une éducation de qualité, et à des personnes âgées de vivre une vieillesse heureuse, tout cela grâce à des parrainages.

« Notre mission est d’ aider ce peuple à sauver sa culture. En effet la culture tibétaine, millénaire, est en voie de disparition totale au Tibet depuis l’invasion par la Chine de ce pays en 1950, il y a 70 ans ! Elle ne survivra qu’en exil, si les conditions de vie sur place sont favorables. C’est à cela que s’emploie l’AET, main dans la main avec le Gouvernement Tibétain en exil » expliquent Armelle Paget et Patrick Roy qui assument ces fonctions. Ils se rendent chaque année en Inde et au Népal, dans la communauté tibétaine en exil et cela depuis 30 ans.

Cette année encore, les 30 Novembre et 1er Décembre, au Château Pertusier à Morteau, Salle du Temps Présent, la Délégation Régionale de l’AET convie les visiteurs à une exposition pas comme les autres avec plus de 150 photos commentées, une vente de bijoux, de bols chantants d’une qualité exceptionnelle et d’objets d’artisanat fabriqués en Inde et au Népal par des artisans Tibétains, un « bain de vibrations » dans un très grand bol chantant, et la présence d’un artiste Tibétain qui vendra de très jolies thangkas et écrira sur des marque-pages les prénoms des visiteurs et de leurs proches en calligraphie tibétaine. Les bénéfices des ventes permettent de financer des projets ponctuels en Inde et au Népal: aide à la construction ou  réfection d’une école, d’une maison de retraite, achat de livres scolaires ou pour les bibliothèques, de matériel comme ordinateurs, projecteurs,  véhicules de transport: bus, mini-bus, tracteurs…. Les besoins sont variés et énormes.