L’Association Maison de l’Habitat du Doubs aide les particuliers à connaître les règles de l’urbanisme

64
Samedi 25 septembre, la maison de l'habitat du Doubs a programmé une visite guidée de Mouthe.
Pour sa rentrée la Maison de l’Habitat du Doubs organise deux activités autour de sujet d’actualités. Le premier concernent l’utilisation de l’enduit de terre, à l’heure où les matériaux de construction se font rares. Le second se déroule à Mouthe, où les experts présenteront les différentes règles de l’urbanisme.

De plus en plus de chantiers sont freinés par des pénuries de matériaux de construction. Franck Bernigaud, président de la Fédération des distributeurs de matériaux de construction, a même tiré la sonnette d’alarme, expliquant que les stocks étaient épuisés. Une situation qui inquiète de plus en plus entreprise comme particuliers. Pour tenter de trouver des solutions, localement la Maison de l’habitat du Doubs propose un premier atelier au coeur de l’actualité. Au musée des Maisons Comtoises, l’association montrera l’utilisation d’un matériau très présent et connu : la terre.  » Nous nous essayerons aux enduits en terre en compagnie de spécialistes passionnés, la tenue de chantier est exigée », explique Marie Mathy, chargée de communication. Un atelier en présence d’Etienne Chauvin, architecte conseiller, Jérémy Roussel, paysagiste conseiller et Romain Denisot, maçon.

Une visite guidée à Mouthe samedi 25 septembre
 » Les règles d’urbanisme, la préservation du patrimoine et la prise en compte de l’environnement sont des enjeux majeurs qui encadrent souvent les projets de réhabilitation. Articuler ces trois dimensions afin de bien orienter son projet est désormais indispensable à toute réhabilitation réussie. Mais quels sont les matériaux naturels ? Comment isoler la construction ? Où positionner de nouvelles ouvertures ? Quelles énergies choisir ? Comment récupérer l’eau de pluie ? « . Alors que le confinement 2020 a fait explosé les travaux des particuliers, le thème de la visite guidée à Mouthe est essentiel.  » Mouthe a été choisi pour sa géolocalisation, son histoire et aussi ses maisons très anciennes. Aujourd’hui, la question d’économie d’énergies est au centre des questions de particuliers. Et quand il s’agit de maisons comme celles de Mouthe, c’est plus complexe notamment au niveau de la préservation de l’environnement », poursuit Marie Mathy. Pour cette visite guidée, l’association sera accompagnée de Stéphane Porcheret, urbaniste conseiller, Vincent Paillot, architecte DE conseiller, et Yann Genay, conseiller en rénovation énergétique.
Les participants à cet atelier bénéficient d’une entrée au musée à tarif réduit à 6€.