Le BMX, ça roule à Besançon

419
Les meilleurs riders de Franche-Comté ont découvert leur nouveau terrain de jeux...impressionnant ©YQ

Stéphane Barroca, le président du club de BMX de Bourgogne Franche-Comté a inauguré le 14 septembre la nouvelle piste de BMX au Rosemont à Besançon. Un équipement pour accueillir les compétitions nationales et internationales.

A 7 ans, ils ont tout des graines de champions ©YQ

Inscrit aux Jeux Olympiques depuis l’édition de 2008 à Pékin, le BMX (en anglais Bicycle Moto Cross) existe depuis 1968 aux Etats-Unis pays où le moto-cross était très populaire. Les enfants et adolescents construisent des pistes « pour faire comme les pilotes de moto-cross ». Sport d’action, sport extrême, il arrive sur le sol européen à la fin des années 70. Une fédération internationale voit le jour qui va intégrer en 1993 l’Union Cycliste Internationale.

230 licenciés en Bourgogne Franche-Comté
Les élus régionaux, départementaux et locaux entourent Stéphane Barroca le président du club BMX de Bourgogne Franche-Comté pour la traditionnelle coupure du ruban tricolore ©YQ

La section BMX est le plus gros club cycliste de la région (toutes disciplines confondues) et le club bisontin en est le plus important. Deux éducateurs sportifs encadrent les pratiquants et des sections sport-étude ont été créées au lycée Victor Hugo de Besançon et au collège Pompidou de Pouilley-les-Vignes. Si le club évolue actuellement en championnat de seconde division, le nouvel équipement va permettre aux « pilotes » (riders en anglais) de monter rapidement en première division.

Une nouvelle piste à la hauteur des ambitions d’un sport populaire
Gilles Zoppi Président du comité régional du cyclisme et Ludovic Fagaut Vice-président du conseil départemental du Doubs en présence de Léo Garoyan. Le jeune rider de 21 ans a été champion du monde juniors et actuel champion d’Europe de BMX ©YQ

La première piste avait été aménagée en 2002 avec une butte de départ de 3 mètres. C’est l’évolution de la réglementation internationale qui a incité les dirigeants du club à trouver les solutions techniques et de financement avec une rampe de départ de 5 mètres répondant aux nouvelles exigences. L’ancienne piste a été conservée pour l’école de BMX, un sport qui se pratique à partir du moment où un enfant sait faire du vélo. Le modelage du nouveau tracé a été réalisé par Damien Godet, finaliste olympique aux JO de Pekin qui s’est reconverti dans la création de pistes de BMX.

Sans crainte, ils s’élancent d’une grille de départ à 5 mètres de hauteur ©YQ

En bas de la butte de départ, les pilotes atteignent déjà 60 km/h. Ils réalisent des exploits en sautant de plusieurs mètres au-dessus des bosses. Les courses se font par groupes de 8 coureurs à partir d’une grille de départ électrique et sécurisée.

Un investissement de 358 000€

Le Budget a été bouclé avec l’aide de la Ville de Besançon (65 000€), Grand Besançon Métropole (65 000€), le conseil départemental du Doubs (53 000€), la Région Bourgogne Franche-Comté (88 000€) et plusieurs mécènes à hauteur de 7 500€. C’est le club qui a autofinancé le solde.

Dès le weekend prochain (18 et 19 septembre) la nouvelle piste de BMX de Besançon accueillera des épreuves de la Coupe de France, l’occasion pour les enfants et leurs parents de découvrir un sport qui exige endurance, précision et force…Avis aux petits riders !

Yves Quemeneur