Le cheval comtois à l’honneur

841
Une oeuvre monumentale...et éphémère.

A l’occasion du centenaire de l’association qui gère et promeut la race, une œuvre de Land Art a été réalisée à Etalans et n’a pas manqué d’attirer les caméras des télévisions du monde entier le 12 juillet.

L’Association Nationale du Cheval de Trait Comtois, organisme national de concertation entre les partenaires concernés par l’amélioration génétique de la race Cheval de Trait Comtois en étroit partenariat avec l’établissement public les Haras Nationaux, a de multiples missions qui se sont étoffées depuis sa naissance en 1919.  Elle doit par exemple définir les caractéristiques de la race Cheval de Trait Comtois et de contribuer à certifier l’appartenance ou non d’un animal à cette race, définir les orientations et préciser ses objectifs de sélection, s’intéresser à l’amélioration génétique et ses évolutions, éditer et de diffuser le Stud-Book, entres autres objectifs, sans oublier d’assurer la promotion de la race. Ce qui sera chose faite notamment à l’occasion du passage du tour de France dans le Doubs et en particulier à Etalans. Les téléspectateurs français mais aussi du monde entier, sans oublier les internautes, pourront admirer vue du ciel une œuvre de Land Art réalisée par Pierre Duc, un habitué de ce type de performance et qui avait par exemple déjà réalisé un hommage à la Franche-Comté en général et aux petites cités de caractère en particulier. Rappelons que « Le land art est une tendance de l’art contemporain, utilisant le cadre et les matériaux de la nature (bois, terre, pierres, sable, rocher…) et donc exposée aux éléments, et soumises à l’érosion naturelle ». Potentiellement, un milliard de personnes étaient susceptibles de voir ce tableau éphémère en pleine nature où sur une 172m de large et 94m de haut, le dessin, agrémenté d’un texte de 138m sur 25, mettra à l’honneur le cheval comtois et le Tour de France.