Le chômage en Franche-Comté

865
Le chômage reste stable dans la région.

L’INSEE dresse un bilan du chômage à l’issue de ce premier trimestre 2019.

La nouvelle aurait pu être pire, ou meilleure. Le taux de chômage de la grande région Bourgogne-Franche-Comté reste stable en se maintenant à 7,5%. C’est 1,2% de moins qu’au niveau national, ce qui hisse la région à la troisième place des régions les moins touchées par le chômage, à égalité avec Auvergne-Rône-Alpes et juste derrière les Pays de la Loire et la Bretagne.
Les zones d’emploi proches de la Suisse, comme Pontarlier et Morteau, pour ne citer qu’elles, affichent des taux encore plus bas de l’ordre de 5,7% en moyenne.
Au premier trimestre 2019, la Bourgogne-Franche-Comté compte 970 200 salariés. Après avoir stabilisé ses effectifs au trimestre dernier, l’emploi salarié est en légère progression de 0,1 % en Bourgogne-Franche-Comté, ce qui n’était pas arrivé depuis fin 2017. Un regain qui doit son existence à la légère hausse de l’emploi salarié dans le privé qui prend 0,2%. Une première depuis un an ! Toutefois, l’emploi public recule de 0,3%. La stabilisation de l’an dernier n’aura pas duré …
En dépit de la fameuse loi dite “indigène”, l’emploi en Suisse connaît son quatrième trimestre de progression avec 0,7% de travailleurs frontaliers enregistrés en ce début d’année. Cela porte le nombre de frontaliers à 35 500.
La construction progresse de 0,6% et le tertiaire non marchand (hors intérim) de 0,1%.
L’intérim justement, parlons-en ! En Bourgogne-France-Comté, il progresse de 3,1 % ce trimestre après une année 2018 de recul ininterrompu. Ainsi, si la région, au premier trimestre 2019, compte 1 200 intérimaires de plus qu’au trimestre précédent, elle en perd tout de même 2 500 sur un an.
Dans la région, le recours à l’intérim progresse dans l’ensemble des grands secteurs d’activité, à l’exception du tertiaire non marchand. Il se redresse après plusieurs trimestres de baisse dans l’industrie et la construction. Il poursuit sa progression dans le tertiaire marchand.