Le CHU de Besançon déclenche le Plan blanc

151

Dans un communiqué du 23 octobre, le CHU de Besançon a décidé de déclencher le plan blanc à compter du jeudi 22 octobre afin d’anticiper l’augmentation probable des prises en charge hospitalières.

Le centre hospitalier universitaire de Besançon souligne toutefois que le nombre de patients Covid reste modéré. La décision prise tient compte de l’aggravation significative de la situation sanitaire sur l’ensemble de la Région Bourgogne Franche-Comté.

A ce jour, 23 patients atteints par la Covid sont accueillis au CHU dont 7 sont en réanimation.

Mesures spécifiques du plan blanc

Pour l’administration du CHU et les équipes soignantes, il s’agit de transformer l’organisation existante en permettant l’augmentation du nombre de lits de réanimation et de médecine. Les interventions chirurgicales non urgentes vont donc être déprogrammées dans les prochains jours. Les patients concernés seront contactés par les secrétariats médicaux dans les 15 prochains jours.

Par ailleurs, le CHU renforce les mesures barrières pour limiter au maximum la propagation du virus. Il est recommandé aux familles de s’abstenir de rendre visite à des proches dans les semaines à venir et de respecter scrupuleusement les gestes barrières : port du masque en continu, y compris dans les chambres, obligation avant toute entrée dans un service de se frictionner les mains avec un gel hydro-alcoolique. Les personnes venant en consultation à l’hôpital ne doivent être accompagnées que si c’est indispensable au bon déroulement de la consultation.

Ces mesures de restriction sont contraignantes pour les patients et leurs proches. Elles sont indispensables au vu du contexte sanitaire dégradé ces derniers jours.

Le médecin traitant pour les problèmes de santé habituels

Le CHU attire l’attention de la population sur la nécessité à ne pas renoncer aux soins et à consulter les médecins traitants avant de se rendre à l’hôpital. Le SAMU centre 15 est dédié exclusivement aux urgences médicales et aux symptômes sévères de la Covid (fièvre mal tolérée, difficultés respiratoires, douleurs cardiaques ou thoraciques, difficultés à s’hydrater et s’alimenter…). Il est impératif de contacter le 15 avant de se rendre aux urgences et en l’absence des symptômes graves, l’appel au médecin traitant doit être le premier et seul réflexe.

Soyons tous acteurs et solidaires !

C’est en respectant strictement toutes les consignes et particulièrement les gestes barrières que nous pouvons aider les professionnels de santé à gérer et juguler cette épidémie. Le CHU indique également l’importance de la vaccination contre la grippe saisonnière.

La rédaction