Le club canin pontissalien a hâte de recevoir.

72
La psychologie canine est particulière. Le chien doit systématiquement être récompensé en fin d'exercice.

Le club canin de Pontarlier s’apprête à faire la fête les samedis 22 et dimanche 23 septembre prochains, à l’occasion du concours qu’il organise.

Son président, Florian Hyvert, a accepté de nous en dessiner quelques contours.
Deux disciplines seront concernées, à savoir le Ring et le Mondioring. Toutes les deux font parties des sports canins, où les “morsures” sont dites maitrisées. Le président Hyvert insiste : “Il faut bien que le grand public comprenne que notre sport n’a rien d’agressif. Les chiens sont entrainés 2 à 3 fois par semaine. La finalité pour eux est d’essayer de “mordre” l’homme d’attaque dont le rôle est de l’en empêcher et lui faire perdre des points. Le chien est systématiquement récompensé par l’homme d’attaque qui se laisse mordiller hors du temps imparti pour le faire, même si le chien n’a pas été bon (ou l’homme d’attaque excellent..).”
De surcroit, si un chien peut être refusé par un juge s’il estime trop agressif.
L’homme d’attaque ne risque rien lui non plus car il revêt un costume de 14 kgs entre veste et pantalon.
Différents objets et artifices agrémentent le parcours et les scenari inventés par les organisateurs pour les chiens. Les races les plus souvent représentées sont les malinois, les bergers allemands, les beaucerons, entre autres, pour leurs qualités de saut (NDLR: Un saut de haie entre 0,95 et 1,20m est prévu).
Il est à signaler que 5 personnes viendront d’Italie pour disputer l’épreuve de Mondioring où l’osmose entre le chien et son maître prévaut.
Les spectateurs seront les bienvenus et pourront profiter de l’occasion pour se renseigner sur ce club en expansion, passé récemment de 70 à 120 adhérents.