Le couvent des Ursulines

130
L'ex-couvent des Ursulines abrite désormais les services de la sous-préfecture de Pontarlier.

En 1646, les religieuses Ursulines de Besançon sont autorisées à s’installer à Pontarlier.
La condition sine qua (nonne.. *)si l’on peut dire est de remplir gratuitement les fonctions d’institutrices pour les jeunes filles de la ville et de s’occuper des malades de l’hôpital.
Voisin des Annonciades, le couvent des Ursulines, relativement modeste, pouvait accueillir une vingtaine de religieuses. En 1791, leur refus de prêter serment à la République provoque la fermeture des classes. En 1793, la réquisition du couvent pour loger des troupes entraine le départ définitif des Ursulines.
Comme on peut le voir sur la photographie, le batiment accueille désormais les services de la sous-préfecture de Pontarlier.

L’ordre de Sainte-Ursule en général est un ordre religieux catholique fondé en
On trouve de nombreux couvents, tous nommés couvents des Ursulines dans la France Entière. Dans la seule région Bourgogne-Franche-Comté, on en dénombre 18, dont celui de Maiche, fondé en 1613, Montmartin, Orchamps-Vennes, Saint Hippolyte, Poligny ou Vesoul. Il y en a également en Belgique (Liège, Mons ou Tournai) et en Allemagne (Bonn, Cologne ou Aix-La-Chapelle).

* pour none