Le département du Doubs au service des familles

500
schéma départemental de services aux familles

L’ambition collective au service des familles du Doubs s’était concrétisée par la signature d’un premier schéma départemental en 2016. Le 20 décembre 2019, les partenaires se sont retrouvés pour signer un second engagement sur la période 2020-2023.

 Huit partenaires de proximité pour les familles

Ce nouveau contrat engage l’Etat, l’Education Nationale, le département du Doubs, la Caisse d’Allocations familiales (CAF), la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), la Mutualité sociale agricole (MSA), Pôle Emploi et l’Agence Régionale de Santé (ARS). Les problèmes de logement, la jeunesse et la vie sociale sont les principaux piliers d’un schéma départemental qui inclut zones urbaines et rurales.

Développer l’offre d’accueil du jeune enfant

schéma départemental de services aux famillesEn 2018, le département a enregistré 5 900 naissances et comptait 19 000 enfants de moins de 3 ans accueillis en crèches collectives ou chez les 5 160 assistantes maternelles. Le nouvel engagement tend à dynamiser les structures existantes et en développer de nouvelles, soutenir encore plus l’accueil individuel en professionnalisant par de la formation les assistantes maternelles. Il s’agit enfin de faciliter l’accès à l’emploi des familles monoparentales en permettant un meilleur accès aux structures « petite enfance ».

Impulser une nouvelle dynamique dans le passage de l’enfance à la jeunesse

Près de 10 000 jeunes sortent du système scolaire sans diplôme. “Beaucoup de ces jeunes disparaissent de tous les radars, c’est un drame absolu. On les retrouve quelques années plus tard au RSA ou dans l’intervalle si ils ont basculé dans la délinquance” dit le préfet Mathurin. Pour y remédier, le programme va optimiser « la boussole des jeunes » sur les réseaux sociaux, 80% des 13-19 ans disposent d’un smartphone. Il s’agit aussi de baisser le taux d’absentéisme scolaire et d’accompagner les parents dans leur rôle d’éducateurs.

Valoriser le rôle des parents

La Caisse d’Allocations familiales du Doubs accompagne de nombreuses familles. L’objectif est de mieux aider les familles en situation de fragilité, remettre en place les liens intergénérationnels, augmenter le nombre des premiers départs en vacances et développer les lieux d’accueil parents/enfants

Mieux accompagner les habitants sur les territoires

26 500 habitants du département participent aux activités des centres sociaux où 35 000 heures de bénévolat sont consacrées à l’organisation des services. On compte dans le Doubs 37 structures d’animation de la vie sociale (AVS). Dans ce cadre, le schéma mis en place souhaite développer les ateliers de laïcité et du « vivre ensemble » dans les valeurs de la République. Il s’agit aussi de favoriser la mixité sociale et les solidarités de voisinage. L’action des bénévoles doit être valorisée.

La bonne volonté des acteurs, leurs compétences ne sont pas en cause dans le relatif échec des politiques familiales. C’est l’accumulation des multiples organismes aux actions parfois redondantes, la complexité des procédures rendues totalement illisibles pour les familles qui posent problème. Dans le document fourni par les partenaires du schéma départemental des services aux familles, on ne compte pas moins que 27 organisations en lien avec les familles…n’est-ce pas trop ?

Yves Quemeneur