Le Doubs met les femmes à l’honneur

304

En écho à la journée internationale des droits des femmes, le département du Doubs et sa présidente Christine Bouquin, mettra en lumière tout au long de l’année 2020 douze femmes exemplaires ayant marqué le territoire.

Anonymes ou connues, elles ont laissé une empreinte dans l’histoire du département. En mars, c’est Yvonne Grappin, fut la première femme conseillère départementale du Doubs de 1945 à 1951. Elle était la veuve de Jean-Paul Grappin, membre des FTP, fusillé en 1943.

Chaque mois, la galerie numérique sera complétée par des portraits réalisés par les Archives départementales du Doubs.

On pourra y découvrir les portraits de Mahaut d’Artois (1270-1329), celui de Sœur Marthe, de son vrai nom Anne Biget (1749-1824) ou encore Lou Blazer (1891-1966) qui a protégé et caché de nombreux juifs pendant la guerre.

Une belle rétrospective sur l’année 2020 de femmes d’exception, de femmes exceptionnelles.

Yves Quemeneur