Le Doubs, terre d’accueil touristique

72
De nombreux touristes font leurs bagages, direction le Doubs !

Le tourisme se porte très bien dans le Doubs, comme le confirment les chiffres parus dernièrement au Département.

C’est une bonne nouvelle pour tous les acteurs du tourisme doubiste qui voient les visiteurs venir de plus en plus nombreux, pour une journée ou plusieurs nuits.
Commençons par le secteur hôtelier de plein air qui comptabilise +6% de fréquentation en 2018, avec 115 626 arrivées et 361 112 nuitées. De plus, les touristes restent un peu plus longtemps avec une moyenne de séjours de 3,1 jours contre 2,8 jours l’an passé.
L’hôtellerie, quant à elle, reste stable avec une fréquentation affichant -0,4% en 2018, soit 745 944 arrivées pour 1 070 512 nuitées. Toutefois, le Haut-Doubs dispose de la plus importante offre de lits marchants du département, tout secteur confondu : hôtel, camping, chambre d’hôtes, meublé, gîte de groupes et villages vacances. Sur les 29 546 lits marchands, le haut-Doubs en possède 34%.
Le Grand Besançon se hisse sur la première marche en empochant 34% du nombre total de nuitées. Il est suivi de près par le Haut-Doubs avec 23%. Le pays horloger est lanterne rouge avec 8%. C’est sans surprise que l’on apprend que les vacances scolaires ainsi que les grands week-ends sont les périodes les plus fastes, notamment à Pâques, Noël, le 8 mai et la Pentecôte.

Les sites touristiques ont la cote

La Dous regorge de sites touristiques, tous plus attractifs les uns que les autres. Celui qui se classe en tête est la Citadelle de Besançon, avec pas moins de 260 860 visiteurs sur l’année 2018. Un chiffre important mais qui démontre toutefois une légère baisse par rapport à 2017, de 7,2% A l’inverse, le Dino-Zoo de Charbonnières les Sapins voit sa fréquentation bondir de 5,5% avec un total de 131 814 paléontologues en herbe. Le Musée Courbet d’Ornans continue sa progression en s’octroyant 8,5% de visiteurs en plus par rapport en 2017, soit un total de 38 185.Quant au château de Joux, il reste relativement stable avec une légère progression de 1,4%, autrement dit 45 281 amoureux des vieilles pierres. Les tourbières de Frasne, bien que gratuites, n’ont attiré que 22 755 curieux, soit 16% de moins qu’en 2017.
Les événements et festivals du département drainent eux-aussi beaucoup de passages et de visites. Ainsi, on notera l’engouement pour la Coupe du Monde de Combiné Nordique qui trouve son public chaque et qui a décompté 12 000 participants. Et que dire du Festival de la Paille qui secoue Métabief chaque été ? L’an passé, ils étaient 24 000 à avoir fait le déplacement.

Une saison hivernale exceptionnelle

Cet hover 2018/2019 a vu venir de nombreux visiteurs, venus s’adonner aux joies de la glisse sur les 730 km de ski de fonds, les 410 km de raquettes ou bien sur les nombreuses pistes des 13 domaines de ski alpin. La station de Métabief, qui comptabilise à elle-seule 40 km de pistes de ski alpin, admet avoir eu une saison exceptionnelle. Son chiffre d’affaires a en effet enflé de 6,5%, ce qui représente un montant de 4 399 669€ pour 244 063 journées skieurs. Un véritable record pour la station. Sur l’ensemble du département, la communauté de communes Lacs et Montagnes du Haut-Doubs empoche plus de 60% des redevances hivernales. Le Grand Pontarlier suit avec 12,8%, suivi de Montbenoît avec 11,2%, le Val de Morteau avec 9,2%, Frasne-Drugeon et Val de Vennes récupère tous deux 2,2% et enfin, 2% atterrissent dans les poches du Pays de Maîche.

L’emploi se nourrit du tourisme

Pour le département, le tourisme représente 2,5% de l’emploi. Avec 5100 employés à l’année et jusqu’à 6400 en saison estivale, le tourisme agit pleinement en faveur de l’économie départementale. En complément des labels nationaux (Qualité Tourisme, Tourisme & Handicap, Accueil vélo), le Doubs a mis en place trois labels touristiques : 44 entreprises sont labellisées Made in chez nous, les entreprises se visitent, 55 établissements sont Motards, bienvenue et 19 structures accueillent les pêcheurs sous la bannière Relais Saint-Pierre.

La Citadelle est le site touristique du département le plus visité.