Le foot vecteur de citoyenneté

505
Les élèves ont reçu leur récompense dans la bonne humeur.

Au-delà du nombre de pratiquants et de supporters qu’il draine, le foot a d’autres incidences sur la vie sociale. Les élèves étaient invités à y réfléchir.

Sport populaire, au plein sens du terme, le football offre aux enfants un accès concret à l’universalisme. « Il est un instrument efficace de la lutte contre toutes les discriminations et il s’inscrit pleinement dans le cadre que vise l’école de la République en promouvant la mixité et l’égalité » explique l’Education Nationale. Il tient donc une place à part dans les disciplines proposées aux enfants scolarisés.

Au collège Saint-Joseph à Maîche, le sport est dans les gênes de l’établissement. On parle souvent ces dernières années des belles performances des handballeurs et handballeuses qui brillent au niveau national. La section foot est elle aussi une institution puisqu’elle est en place depuis 1990 sous la responsabilité de Christian Walgenwitz. De nombreux joueurs du secteur y ont fait leurs armes dont certains ont évolué dans les meilleurs clubs de la région. Aujourd’hui, 32 élèves y évoluent avec un triple objectif, sportif certes, mais aussi scolaire et éducatif. Ces jeunes gens se sont investis en début d’année pour participer à la quinzaine du foot, une initiative de la Fédération Française de Football (FFF), en lien avec l’Éducation nationale et l’UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire). Elle avait pour but cette année de mettre sur pied un projet sportif s’appuyant sur la pratique du foot et un projet culturel en lien avec la coupe du monde de foot féminine qui s’est déroulée il y a quelques mois.

Les élèves de la section ont donc organisé un tournoi de foot en salle pour les filles de CM1 et CM2, événement dont ils ont tiré une vidéo pour promouvoir cette pratique. Un travail apprécié par le jury qui a récompensé les jeunes du collège Saint-Joseph pour leur contribution en leur remettant des équipements de foot évidemment.