Le foyer sur le Gey a 40 ans

716
Ce foyer se trouve rue Saint-Michel à Maiche, non loin du stade et de la piscine.

Implanté rue Saint Michel à Maiche, il dépend de l’Adapei du Doubs. Cet anniversaire a été l’occasion de rappeler son évolution avec tours la même volonté d’inclusion des personnes handicapées.

Le foyer sur le Gey a été créé en 1979 par l’Adapei de Maîche devenue Adapei du Doubs en 2013 suite à la fusion des sept sections locales du Département. Il s’agissait au départ d’un foyer d’hébergement de 30 places qui ne devait accueillir que des travailleurs d’ESAT. En 1987, l’établissement qui avait accueilli à titre expérimental des adolescents en difficulté a connu une restructuration importante avec la création d’une unité « foyer de vie ». Dans les mêmes locaux cohabitent depuis cette époque trois sections : une section foyer hébergement qui accueille des personnes qui travaillent en ESAT ; une section foyer de vie qui accueille des personnes ne pouvant pas ou plus travailler ; une section accueil de jour qui accueille des personnes à la journée selon la situation de chacun. « La répartition des résidents entre ces trois sections a été en évolution constante afin de s’adapter au mieux aux besoins de la population sur le secteur géographique de Maîche, le Russey et Saint Hippolyte ».

Le foyer s’est transformé au fil des décennies. « Ce sont deux vrais établissements, le fonctionnement de l’accueil de jour est rattaché à celui du foyer de vie, qui vivent sous le même toit, avec chacun une équipe, un mode de fonctionnement, un projet et un budget différents » précise l’ADAPEI. Toujours dans un souci de s’adapter aux besoins des résidents, un accueil des travailleurs à temps partiel a été mise en place en 2015 au sein du foyer d’hébergement. Cela permet aux personnes dont le temps de travail est adapté de profiter d’activités, d’animations ou de repos au sein du foyer d’hébergement ou à l’extérieur.

Aujourd’hui, 40 personnes sont accueillies dans un cadre de vie agréable et adapté garantissant leur sécurité nuit et jour. Une équipe pluriprofessionnelle les accompagne dans leurs actes de la vie quotidienne, leur propose des activités selon leurs besoins et demandes, dans le respect de leur projet personnalisé. « Le foyer de vie, l’accueil de jour et le foyer d’hébergement se situent sur le même site, proposant ainsi une dynamique de partage dans un cadre de vie agréable » soulignent les responsables.

De sa création à nos jours, le foyer sur le Gey n’a de cesse de s’ouvrir au monde et sur le monde et donc de favoriser l’inclusion. La création en 2002 des groupes de paroles animés par des bénévoles extérieurs a permis aux personnes d’avoir des échanges avec l’extérieur de l’établissement. Puis la mise en place d’un partenariat avec l’EPHAD de Maîche permet l’accueil de résidants à la journée ou pour un séjour selon les situations. « il faut aussi saluer la participation active des résidents aux différentes actions menées par les associations locales que ce soit la préparation de la vente Emmaüs, la tenue d’un stand au Marché de Noël, l’entretien du jardin solidaire pour la fêtes des légumes, la présence encore de plusieurs licenciés dans les clubs sportifs du plateau … ». Une évolution de l’accompagnement des résidents qui témoigne de la volonté de s’adapter au mieux à la situation de chacun.