Le Haut-Doubs s’expose

241
Portraitiste, ethnologue-photographe, reporter, Paul Stainacre était avant tout un photographe paysagiste.

Né en 1913 Paul Stainacre a vécu à Pontarlier jusqu’à sa disparition en 1986. Il a adopté  la profession de son père Joseph, photographe  et repris son atelier rue des Remparts. Il s’installa ensuite rue Émile Thomas, puis, enfin, rue de la République, à côté de la Chapelle des Annonciades. « Nono », ainsi le surnommaient ses amis, a d’abord photographié “des bébés joufflus, des jeunes mariés sérieux, des grands-parents dignes et des adolescents endimanchés de Pontarlier et du Haut-Doubs”. Le métier évoluant, il s’adonna à la photo de reportage et d’actualité. Les églises, mairies, fermes, usines, commerces, animaux, colonies de vacances, défilés, fêtes, comices, …autant de clichés, de négatifs, d’images essentiellement en noir et blanc mais aussi en couleur et en diapositives. La vie quotidienne de Pontarlier, mais aussi de tous les villages du Haut-Doubs, les paysages photographiés se sont transformés en éléments précieux d’un patrimoine disparu. La poésie et la sensibilité  s’invitaient dans ses photographies, la patience était de rigueur pour saisir des morceaux choisis des paysages, comme « un lever de brume sur une barque de pêcheur, un rayon de soleil sur une toile d’araignée, une perle de rosée sur la tige d’une fleur… » Paul Stainacre, a, sans aucun doute, poursuivi la voie, que son père Joseph et, avant lui, d’autres photographes pontissaliens, comme Charles Maire, avaient tracée.
En 1995, la ville de Pontarlier a rendu un hommage à l’artiste en lui dédiant une rue ; le Musée municipal de Pontarlier lui a consacré régulièrement des expositions rétrospectives sur des thèmes variés.

Jusqu’au 11 août vous pourrez apprécier et admirer les réalisations du photographe pontissalien à la Maison du Patrimoine à Remoray.
Réalisée en collaboration avec « Les Amis du Musée de Pontarlier » et le « Club des Collectionneurs du Mont d’Or »  l’exposition vous fera (re)découvrir l’œuvre d’un artiste, qui a « raconté le Haut-Doubs ».