Le moustique tigre aux portes de la Bourgogne Franche-Comté

554
Le moustique tigre est facilement reconnaissable

Le moustique tigre, alias Aedes Albopictus, est le plus redouté de son espèce.

Implanté par accident sur notre territoire (il proviendrait de produits venus tout droit de l’importation), le moustique tigre ne cesse d’étendre son invasion et désormais, il rôde aux postes de notre région. C’est pourquoi il est demandé la plus grande vigilance si jamais vous venez à croiser la route de cet indésirable.

Il s’agit déjà de reconnaître la bête. Mesurant environ 1 centimètre, il présente un corps noir avec des taches blanches sur le corps et les pattes, il a une ligne blanche sur le thorax et possède, malheureusement, un appareil piqueur. Le moustique tigre est particulièrement agressif et ne se prive pas de nous piquer en pleine journée. Sa piqûre est plutôt douloureuse et peut provoquer de vives réactions cutanées sur les sujets les plus sensibles.

Ce qui en fait un nuisible inquiétant est sa propension à propager des maladies graves, telles que la dengue (essentiellement présente à la Réunion. L’insecte fut à l’origine d’une véritable épidémie), le chikungunya ou encore le virus zika. Cette capacité à être vecteurs de ces virus font du moustique tigre une cible privilégiée de surveillance de la part des autorités sanitaires qui tentent de le localiser pour mieux le neutraliser.

Que faire si vous en voyez ?

Le premier réflexe est souvent de l’empêcher d’aller plus loin en le giflant d’un revers de main. Le mieux est encore d’empêcher qu’il ponde ses larves n’importe où. Pour ce faire, il suffit de supprimer tout plan d’eau susceptible de les accueillir. Pensez donc à vider les coupelles et coupes sous vos pots de fleurs, les pieds de parasol, les gamelles des animaux, les jouets des enfants, les arrosoirs, les pneus usés, …tout ce qui pourrait contenir de l’eau stagnante. Couvrez vos piscines et pensez à agrémenter vos bassins de poissons et batraciens, friands des larves de moustiques.

Il existe de nombreux répulsifs chimiques ou naturels, au choix. Pensez-y pour éviter de vous faire piquer. Pensez également à couvrir les berceaux d’une moustiquaire, très efficace et sans danger pour le bébé.

M.R.