Le pont de Velotte sera réouvert fin avril

119
Il reste un petit mois aux entreprises pour terminer la "mise en beauté" du pont de Velotte ©YQ

Le chantier de rénovation et d’agrandissement du pont se termine. Cyclistes, piétons et automobilistes pourront traverser le Doubs dans le confort et la sécurité à la fin du mois d’avril.

Yves Guyen, vice-président de Grand Besançon Métropole chargé des voiries, a présenté la dernière phase des travaux du pont de Velotte ©YQ

“Le calendrier du Maître d’œuvre PMM fixé à 10 semaines devrait être respecté par les entreprises locales qui ont assuré le chantier : Parietti, Eurovia et Sodex Obliger”, a assuré Yves Guyen, vice-président de Grand Besançon Métropole chargé des voiries.

Pour ce pont ouvert à la circulation en 1887 et reconstruit au début des années 50, “il était impératif de faire des investigations sur les piles pour s’assurer de leur état. Nous avons été surpris  du bon état des fondations de cet ouvrage d’art de près de 70 ans et de ses qualités de résistance” a précisé Pascal Zitte du cabinet PMM Ingénieurs Conseils de Dole. Ce qui a permis à Yves Guyen et Marie Zehaf d’ajouter que l’enveloppe budgétaire de 1 050 000 euros HT serait respectée.

Ce 24 mars, était présentée la dernière étape des travaux, la pose de l’encorbellement côté aval du pont. Cet ouvrage de 2,50 mètres va permettre une circulation piétonne et cycliste sûre et confortable sur ce pont très largement emprunté par les promeneurs et les touristes, à proximité de la véloroute.

le 24 mars 2021 était posé la première des 13 consoles métalliques supportant l’agrandissement du pont de Velotte pour les vélos et les piétons ©YQ

13 consoles sont fixées sous le tablier du pont, portant un plancher métallique recouvert de lames de bois en chêne et robinier (la même structure que sur le quai Vieil-Picard). Ce travail « sur mesure » est assuré par la société OBLIGER située à Vaux.

Pendant la période de fermeture du pont, les riverains ont été largement informés. Quelques soucis de circulation liés à des vitesses excessives sur le chemin de Mazagran ont obligé la police municipale à intervenir mais globalement, entreprises et particuliers ont subi peu de contraintes.

Nous pouvons peut être espérer que le pont de Velotte sera inauguré dans un mois sous le soleil du printemps et…qui sait… bientôt sans masque pour profiter de l’air pur de la vallée du Doubs.

Yves Quemeneur