Le Premier Ministre… des Territoires à Besançon ce jeudi 23 juillet

179
Le Premier Ministre a été accueilli par le Préfet Joël Mathurin sur le site du CFA de l'Industrie sur le pôle Temis Innovation ©YQ

Jean Castex était en visite à Besançon pour développer son plan sur l’emploi des jeunes. Passage par le CFA de l’Industrie à Temis et la visite de Cryla une PME de micromécanique.

“Je n’ai pas choisi Besançon par hasard”

Le Premier Ministre était accompagné de trois ministres : Elisabeth Borne chargée du travail, de l’emploi et de l’insertion, Frédérique Vidal ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et de Jean-Michel Blanquer le ministre de l’Education Nationale.

Alors qu’Elisabeth Borne a reçu hier les partenaires sociaux pour finaliser le plan gouvernemental sur l’emploi des jeunes, Jean Castex veut accélérer cet engagement dès la rentrée de septembre. “Un jeune, une solution”, ce qui ne pourra que plaire aux PME franc-comtoises qui peinent à recruter des talents malgré la crise sanitaire et sociale. Besançon, capitale des microtechniques et de l’innovation était donc le lieu idéal pour sonner la mobilisation de l’Etat, des collectivités et des entreprises en direction des jeunes.

Mieux former dans les métiers de haute technologie

Emmanuel Macron avait ouvert le porte-monnaie des aides publiques en confirmant une aide à l’embauche des jeunes de 4 000€, pour une fois pas réservée aux salariés au SMIC, une façon de gagner aussi en pouvoir d’achat. Les modalités restent à définir mais le Premier Ministre l’a réaffirmé ce matin à Besançon “il faut investir dans la formation professionnelle… La crise, il ne faut pas la subir et l’utiliser pour former encore plus vers les métiers de haute technologie”.

Jean Castex chez Cryla
Jean Castex a visité l’entreprise Cryla en compagnie de Marie-Guite Dufay Présidente de la région Bourgogne Franche-Comté ©YQ

Après avoir visité le centre de formation des apprentis de l’industrie, le Premier ministre s’est rendu à quelques dizaines de mètres sur le site de Cryla. L’entreprise qui venait de faire trois opérations de croissance externe, est spécialisée dans le découpage, l’usinage et le surmoulage de pièces très précises pour l’industrie du luxe, du médical. Elle réalise également 55% de son chiffre d’affaires dans l’aéronautique. Son dirigeant le confirme “nous avons perdu plus de 20% de notre chiffre d’affaires depuis le confinement”.  La PME créée dans les années 50 dans l’horlogerie, a fait des bonds en avant de technologie. Pour Thierry Bisieux et ses 120 collaborateurs, le projet de l’entreprise “est de constituer des briques technologiques dans cette entreprise à multiples process pour mieux valoriser notre image de spécialiste”. Là encore, Jean Castex ne s’est pas trompé en choisissant cette PME pour parler de l’avenir de l’industrie en France et des besoins de compétences des jeunes.

Trois femmes à la tête des principaux exécutifs de la région : Marie-Guite Dufay, présidente de la région, Anne Vignot Maire de Besançon et Présidente de Grand Besançon Métropole et Christine Bouquin, patronne du département du Doubs, échangeaient leurs arguments à présenter au Premier Ministre ©YQ

Et puisque l’on parle d’une entreprise réalisant une part importante de son chiffre d’affaires dans l’aéronautique, il n’aura pas échappé à Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne Franche-Comté et Anne Vignot, Maire de Besançon, toutes deux présentes aux côtés du Premier Ministre, que l’essor de l’industrie en Franche-Comté passe aussi par l’essor d’une plateforme aéroportuaire comme celle de Dole-Tavaux.

Enfin, Besançon est un territoire de compétences, d’innovations technologiques. Ce n’est pas seulement un lieu de règlements de comptes dans les quartiers sensibles. Jean Castex, en venant à Besançon,  contribue à modifier l’image de la capitale comtoise.

Yves Quemeneur