Le rugby maichois en danger

32
Un groupe soudé et une ambiance digne du rugby attendent les nouvelles recrues.

Le club doit impérativement retrouver de nouveaux joueurs pour pouvoir débuter une nouvelle saison. Et les raisons ne manquent pas de rejoindre cette sympathique équipe qui a su se faire apprécier sur les terrains et en dehors.

Depuis l’année de sa création en 2001, le rugby club du Pays Maichois (RCPM) a beaucoup évolué. Toujours aussi dynamique, il doit néanmoins faire face à une pénurie de joueurs seniors qui pourrait lui être fatale. « Après une coupe du Monde, on a toujours un regain d’intérêt donc plus de licenciés mais on a aussi des périodes creuses comme celle-ci » confesse le président et joueur Damien Tirole. « Nous avons à ce jour une école de rugby qui fonctionne bien avec une vingtaine d’enfants. Et pour notre équipe senior, nous avons également un peu plus de 20 joueurs ce qui avec les absences pour une raison ou une autre est trop juste ». Pour pouvoir s’engager à nouveau en 4ème série lors du prochain championnat, il est donc impératif de trouver de nouveau joueurs « sinon le club est clairement en danger » poursuit le président qui lance donc un appel : « Petits ou grands, maigres ou bien portants, tout le monde dès l’âge de 17 ans peut nous rejoindre, qu’il soit complètement débutant ou déjà expérimenté. On veut juste des gens qui aient envie d’intégrer une bande de copains qui jouent au rugby et passent du bon temps ensemble ». Ceux qui veulent faire un essai avant de s’engager peut se rendre au stade de Cernay-L’Eglise chaque jeudi de juin dès 19h ou se renseigner lors de l’assemblée générale qui se tiendra au même endroit le dimanche 16 juin à 11h.

Le point fort du club, le petit monde du rugby régional et les habitants du plateau le connaisse, c’est son ambiance. Outre les célèbres 3èmes mi-temps bien connues dans ce sport, les rugbymen du RCPM se sont aussi illustrés depuis des années en ayant une communication très active et en étant bien présents dans la vie locale. Ces derniers jours encore, ils ont participé via les réseaux sociaux à un concours lancé par un célèbre fabricant de saucisson prénommé Justin. Parmi 364 clubs, le RCPM figurait à quelques jours de la clôture à la 5ème place grâce à une large mobilisation favorisée par de petites vidéos humoristiques à découvrir absolument. En jeu, des maillots aux couleurs de la marque mais aussi une saison d’apéro pour l’équipe. Loin d’être anecdotique, ce challenge est une belle vitrine pour ce club sympathique où la convivialité est le maitre-mot. Un argument supplémentaire espère le président pour susciter des vocations et permettre au RCPM de poursuivre sa belle aventure, en route vers son 20ème anniversaire qui c’est certain, serait fêté dignement !