Le Souvenir Français sensibilise les lycéens

41
Le dépôt du drapeau a été officialisé par une convention.

« A eux l’immortalité, à nous le souvenir » telle est la devise du Souvenir Français qui tient à la transmettre aux nouvelles générations. Comme lors de cette cérémonie à Morteau.

Le geste est simple mais particulièrement symbolique : gardien de la mémoire collective de la Nation, le Souvenir Français a signé avec le lycée Edgar Faure une convention de dépôt de drapeau associatif, en l’occurrence celui des FFI Forces Françaises de l’Intérieur) Doubs Frontière. Une véritable leçon d’histoire grandeur nature pour ces élèves et, pour l’association mémorielle, l’assurance de trouver là des jeunes réceptifs et concernés.

La transmission de l’héritage de mémoire aux générations plus jeunes est en effet l’un des piliers du Souvenir Français. Elle se poursuit de façon constante depuis la création de l’association. « Il s’agit de leur transmettre progressivement le flambeau en leur inculquant, par le maintien du Souvenir, le sens du devoir, l’amour de la Patrie et le respect de ses valeurs ». Grâce au dévouement des adhérents bénévoles, notamment ceux du Val de Morteau dont le comité local est présidé par Bernard Frisetti, le Souvenir Français organise tout au long de l’année des actions pédagogiques pour sensibiliser plusieurs milliers de jeunes scolaires sur les lieux de mémoire. En complément, l’association édite au niveau national de nombreux documents destinés à faire connaître son action auprès des jeunes et de ceux qui les encadrent dans l’apprentissage de la connaissance. Le site Internet du Souvenir Français s’est même enrichi d’un espace pédagogique spécialement dédié aux enseignants et aux élèves qui veulent se documenter sur le travail de Mémoire.