Le sureau, une super-plante à (re)découvrir !

82
Le sureau présente des propriétés incroyables !

Reconnaissable entre mille, le sureau regorge de bienfaits que l’on ne soupçonnerait pas.

Cet arbuste pouvant atteindre 3 mètres est composé de feuilles froissées à l’odeur très agréables. Ses fleurs blanches printanières sont déjà utilisées en tisane pour soigner les maux tels que rhume, grippe et rhumatisme. Ses fruits apparaissent en grappes de petites baies dont la couleur varie du pourpre au noir, et qui se montrent juteuses et sucrées.
Cette plante est notamment réputée pour éliminer les grippes et otites lorsque l’on intervient très rapidement. En effet, le sureau désengorge les canaux, tubes et conduits du corps. Il draine le mucus clair et élimine les toxines du système respiratoire. Il peut tout à fait être pris en prévention chez les tout jeunes enfants, et même chez les bébés.
Les propriétés médicinales du sureau sont très nombreuses. On le dit anti-inflammatoire, diurétique, mucolytique, astringent, anti viral, anti histaminique, tonique vasculaire, mais aussi diaphorétique (il favorise l’élimination des toxines par la transpiration) et altératif (élimination des déchets organiques par les selles et l’urine).
Il est donc principalement indiqué en cas de rhume, grippe, otite, angine, acné, ulcération, anxiété, arthrite, raideurs musculaires, diarrhée, bronchite, fièvre, œdème ou encore cellulite.
Attention toutefois : le fruit doit être cueilli mûr, cuit et séché avant toute consommation. De plus, son cousin aux fruits rouges est toxique ! Les confondre pourrait être dangereux.

Recette du sirop au sureau

Cueillez de belles baies de sureau. Mettez-les dans une casserole, couvrez d’eau et faites bouillir 25 minutes à couvert. Passez le jus au chinois, et pesez-le. Ajoutez 90g de sucre pour 100 ml de jus obtenu et remettez le tout à bouillir pour 5 minutes. A déguster comme un sirop classique pour le plaisir ou pur, pour vous soigner.