Le Théâtre Ledoux fait peau neuve pour le festival de musique

68
Théâtre Ledoux Besançon
Le théâtre Ledoux, monument emblématique de Besançon, vient d'être partiellement rénové DR

La première salle de théâtre, d’opéra et de concerts de Besançon fut construite en 1784 sur les plans de Claude-Nicolas Ledoux. Première salle en France dotée d’une fosse d’orchestre, elle fut détruite par un incendie en 1958. Restaurée rapidement pour assurer les concerts du festival de musique la même année, la salle avait conservé la façade avec un portique à colonnes ioniques et un toit en pyramide, image de marque de l’architecture de Claude-Nicolas Ledoux.

Après un rafraîchissement en 1994, il était temps de rendre le lustre à ce monument emblématique de Besançon. Les obligations de mise en accessibilité des établissements recevant du public ont été l’occasion de réaménager les accès et le hall du théâtre pour offrir aux spectateurs un meilleur accueil et plus de fluidité. Les travaux de modernisation se sont déroulés de mai à août 2019. Le challenge était ambitieux pour les entreprises, le premier concert devant se dérouler samedi 7 septembre.

Confort et accès facilité pour les personnes à mobilité réduite (PMR)  

La création d’une plateforme élargie sous le balcon permet de porter à 12 le nombre de places PMR avec des sièges supplémentaires pour les accompagnants. Tripler les places PMR dans un environnement aussi contraint était une gageure pour les architectes bisontins du cabinet « la Fabrike ». En prenant en compte tous les handicaps (cheminement et bandes de guidage pour les malvoyants), le théâtre historique de Besançon offre à tous un accès facilité à la culture.

Le hall et le foyer du premier étage totalement repensés

La suppression des escaliers d’accès à la salle d’orchestre ont nécessité des transformations profondes du hall d’accueil. L’objectif était d’y faciliter la circulation du public, la fluidité et l’acoustique. Le foyer du premier étage et ses grandes baies vitrées donnant sur la rue Mégevand a été repensé pour créer des surfaces d’exposition et de repos confortables.

Cette nouvelle mise en scène imaginée par Anne Tanguy directrice des Deux scènes de Besançon sera expérimentée le samedi 7 septembre 2019 avec un concerto pour orchestre dans le cadre du festival international de musique. L’orchestre philarmonique de Radio-France dirigé par Ben Glassberg accompagnera Benjamin Grosvenor au piano dans des pièces de Frédéric Chopin et Béla Bartok.

Yves Quemeneur