L’épicerie solidaire « Le P’tit Panier » lance un signal d’alarme

117
Des locaux trop exigus

L’épicerie solidaire Le  P’tit Panier ouvre ses portes le 16 juin 2009. Elle accueille alors une quarantaine de familles lors de deux journées. Située au 4 place Jules Pagnier à Pontarlier
elle compte aujourd’hui plus de cent familles, d’où la nécessité d’ouvrir un jour de plus dans la semaine.

« Donner à manger aux personnes, accueillir tout le monde de la même façon, quelle que soit son  origine », telle est la noble devise des bénévoles, actifs, généreux et soucieux de répondre au mieux à la demande. Une autre dimension, tout aussi importante, est prise en compte au sein du P’tit Panier, celle d’échanger, d’écouter, de réconforter les bénéficiaires. Mais pour Martine Normand, présidente de l’association, il est de plus en plus compliqué de recevoir « dignement » les personnes, dans un local  aussi exigu. « Nous avons besoin de davantage de place, afin de remplir au mieux notre mission. Il devient urgent de répondre à notre demande. Une réelle prise de conscience de nos difficultés est nécessaire. »

Un manque de bénévoles, plus précisément d’hommes est également à noter. « Nous avons surtout besoin de gros bras pour porter les caisses, parfois très lourdes. » précise Madame Normand. Un appel est donc lancé à toutes les personnes, qui souhaiteraient s’investir au sein d’une association, dans laquelle une belle et généreuse dynamique est  déployée, « afin que les plus pauvres trouvent toujours l’aide, dont ils ont besoin »

Un local plus grand, mieux adapté, de nouveaux bénévoles pour répondre à la forte augmentation de personnes ayant besoin des services de l’épicerie solidaire, seraient un magnifique signe de reconnaissance à l’égard de cette association qui fête ses dix ans.