Les arbres-habitats recensés

629
Ce travail d'inventaire a été mené côté suisse du massif dans le Parc du Doubs.

Ces derniers mois 115 hectares de forêt ont été passés au peigne fin côté suisse par le Parc du Doubs dans le but de recenser ces arbres de grande valeur pour la biodiversité.

Les 115 hectares de forêt ont été parcourus selon un seul et même protocole. L’inspection de terrain, effectuée à pied, visait à repérer et cartographier les Parc naturel régional du Doubs. Le recensement a eu lieu de janvier à mars, lorsque les arbres ont perdu leurs feuilles, facilitant ainsi le repérage des habitats.  Encore peu identifiés, ces arbres à haute valeur écologique offrent gîte et couvert aux habitants de la forêt grâce à leurs trous, galeries ou encore cavités. 1536 habitats ont été relevés sur les 971 arbres identifiés. Ils ont été marqués afin d’éviter leur abattage lors des prochaines coupes de bois.

Les pics, par exemple, creusent leur cavité de reproduction et se nourrissent dans les arbres et plus généralement dans les vieux bois ou le bois mort. Sur les arbres identifiés, 93 loges de pics ont été recensées. Les mammifères, quant à eux, profitent des cavités formées dans certains arbres pour faire leur terrier. Les coléoptères et autres insectes saproxyliques vivent dans le bois en décomposition.

Près de vingt essences différentes ont été répertoriées. En plus de protéger les arbres les plus importants, cet inventaire a entraîné une meilleure connaissance de la biodiversité et des habitats favorables. Le projet est amené à être reconduit dans d’autres forêts du Parc du Doubs.