Les boutiques de promesses éphémères

619
Ludovic Fagaut prêt pour le second tour des municipales le 28 juin ©YQ

La vacance commerciale dans le centre-ville de Besançon a finalement des bons côtés pour les partis politiques. Après l’inauguration de la permanence électorale d’Eric Alauzet le 9 novembre, Ludovic Fagaut tête de liste des Républicains inaugurait son local au 68 rue des Granges ce samedi 7 décembre.

“Besançon Maintenant”

Le slogan sonne comme une revanche après 70 ans de politiques socialistes à Besançon. Ludovic Fagaut, 41 ans et Principal de collège dans l’agglomération bisontine n’est pourtant pas un revanchard ! Il se place plutôt dans un renouvellement des générations.

Un peu rapide dans ses alliances, le candidat des Républicains annonce tout de go être accompagné du centre de l’UDI et d’Agir. Pourtant, ni Catherine Comte-Deleuze chef de file de l’UDI, ni Philippe Gonon de Agir, étaient présents à cette inauguration. Encore quelques bisbilles à l’horizon d’un programme décliné en trois priorités : le développement économique dans un contexte de transition écologique positive et l’innovation avec la création d’un pôle « Temis numérique », l’écoute des habitants et leur sécurité et enfin l’attractivité d’un territoire riche et mal connu selon Ludovic Fagaut.

S’agissant de la sécurité et la tranquillité, Ludovic Fagaut entend rapidement doubler les effectifs de la police municipale et les équiper d’armes létales. Il souhaite aussi un esprit de responsabilisation des auteurs d’incivilités : “Je dégrade, je répare, je paye”. Les tagueurs et autres dépôts sauvages sauront à quoi s’attendre.

“Stop à l’usurpation dans le lit des autres”

La tête de liste des Républicains valide les propos de Jean-Philippe Allenbach sur Eric Alauzet. Le coucou qui change d’avis…que ce soit sur le dossier des Vaites ou l’armement de la police municipale.

Inauguration de la permanence électorale de Ludovic Fagaut
Il y avait foule au 68 rue des Granges pour l’inauguration de la permanence de Ludovic Fagaut ©YQ

Les Républicains ont donc loué pour quelques mois l’ancienne boutique de vêtements « Lily rose ». Il l’affirme, il sera présent le plus souvent possible pour échanger avec les bisontines et les bisontins et faire de ce lieu éphémère un “laboratoire d’idées”. Il y avait foule ce samedi devant le local de campagne.

Comme une réponse subliminale à son opposant principal, sans le nommer, Ludovic Fagaut souhaite mettre en place une « carte avantage seniors » histoire de faire comprendre que les retraités ne sont pas une génération dorée.

Marche pour le climat 07.12.19
La Marche pour le Climat a fait une halte impromptue devant la permanence électorale d’Eric Alauzet ©YQ

Pendant que les Républicains inauguraient la permanence électorale, plus de 300 personnes marchaient pour le climat du parc Micaud à la préfecture. Eric Alauzet, présent au départ du cortège, a du s’exfiltrer rapidement, certains écologistes n’acceptant pas la présence de celui qui ne craint pas de dire “j’ai changé d’avis”. La manifestation bon enfant a tout de même fait une petite halte devant le local du candidat LaRem. Quelques bombes de peinture sur la vitrine plus tard, la marche pour le climat a terminé son périple calmement.

Yves Quemeneur