Les collégiens de Valdahon sacrés rois de France à Reims !

636
Les 6 collégiens d'"Edgar Faure" de Valdahon devant la cathédrale de Reims.

Quelle belle aventure que celle vécue récemment par 6 collégiens valdahonnais ! Qui aurait pu croire, au soir du 16 octobre 2019, à l’issue du cross départemental disputé (et remporté malgré l’absence de plusieurs élèves de classe foot) à la Malcombe, que les benjamins du collège Edgar Faure de Valdahon, deviendraient trois mois plus tard champions de France de leur catégorie ?

Avant d’accomplir cet exploit extraordinaire et inédit pour l’établissement scolaire franc-comtois, il a fallu auparavant franchir une autre étape intermédiaire: le cross académique du 13 novembre. Il s’est soldé lui aussi par une victoire, grâce au renfort de bons coureurs de la classe foot absents au « départemental ». Mathis Bouveret, vainqueur du cross du collège (alors qu’il est en classe de sixième) apportait notamment une belle pierre à l’édifice.
Munis de leur billet pour les championnats de France organisés à Reims, le 25 janvier dernier, Léa Duboz, Lucie Brutillot, Lola Nuri pour les filles; Maël Pater, Mathis Bouveret et Timéo Viennet pour les garçons, se prenaient naturellement au jeu.
Avec sérieux et une ambition revue à la hausse, ces jeunes sportifs s’entraînaient ensemble en suivant un programme spécifique dès début janvier. Une épreuve fédérale avec là encore de bons résultats leur servait de tremplin d’entraînement avant le jour J.
Plus la date approchait et plus l’esprit de cohésion se renforçait, la motivation était à son comble…
Le championnat de France UNSS débutait sous les meilleurs auspices puisque les filles plaçaient l’équipe sur les bons rails. Léa Duboz réussissait l’exploit de se hisser sur la troisième marche du podium. Lucie Brutillot et Lola Nuri terminaient respectivement 33ème et 97 ème sur plus de 200 coureuses.
Les garçons « terminaient le travail » avec une course très dense qui voyaient Maël Pater terminer 9ème, Mathis Bouveret 22ème et Timéo Viennet 23ème.
La fébrilité gagnait les jeunes, leur professeur Jérome Bourdin et les supporters valdahonnais à l’annonce des résultats.
Tout ce petit monde espérait une bonne place mais a dû se frotter les yeux plusieurs fois: les collégiens d’Edgar Faure venaient tout simplement d’être sacrés champions de France !