LES DISPUTES DANS LE COUPLE

36

Être en couple, c’est accepter le fait que les disputes de couples, les conflits et les remises en question feront partie de votre vie. Souvent, ces disputes viennent du fait que vous avez chacun votre personnalité propre avec vos différences de personnalité, de points de vue et d’attentes. Mais ces disputes, si elles sont « bien réalisées » apportent du positif dans le couple.

Les disputes : accepter les différences de chacun

On oublie souvent que chacun a ses différences. Et c’est vrai aussi pour les deux partenaires du couple.

Ce qui vous différencie de votre amoureux/se est très certainement ce qui vous a attiré en premier lieu.

Il/elle vous a apporté un vent de fraîcheur, une forme de nouveauté dans votre vie. 

Mais, au bout de quelque temps de vie commune, ce vent de fraîcheur n’a plus la même importance et peut parfois apporter son lot de contraintes.

C’est à ce moment là que les premières disputes apparaissent.

Les principaux sujets de disputes, que l’on retrouve chez une grande majorité des couples : les finances, les tâches quotidiennes, des attentes différentes en matière de relations intimes… 

Au niveau financier, cela peut prendre plusieurs formes : l’un de vous considère que l’autre dépense trop, ou mal. L’un des deux gagne plus que l’autre, ce qui peut créer une forme de frustration pour certain/es.

Si vous vous trouvez dans l’une de ces situations, n’hésitez pas à mettre en place,ensemble, un budget, sans oublier d’écouter les arguments et les attentes de votre partenaire.

Dans le cas d’une différence de salaires, la principale solution est la discussion : essayez de dire ce que vous ressentez, ce que vous craignez.

Si vos disputes sont principalement dues aux tâches quotidiennes, pourquoi ne pas mettre un place un planning ensemble, de ce que chacun peut faire pour aider l’autre. Pour les tâches qui ne plaisent à aucun des deux, essayez de les faire ensemble.

A propos des relations intimes, vous avez le droit de ne pas être toujours sur la même longueur d’ondes. L’important est de pouvoir en discuter. Parler de vos attentes, de vos craintes à votre amoureux/se.

Ce qui fait la force de votre couple, ce sont vos différences tant au niveau de vos personnalités que de vos souhaits. Il n’est pas possible d’être en permanence d’accord l’un avec l’autre et la dispute peut permettre de mettre des choses à plat, de clarifier des incompréhensions.

La dispute n’est pas toujours négative, quand elle est ponctuelle et permet de remettre votre façon d’être dans votre couple en question.

Quand les disputes sont trop fréquentes

Il arrive, dans certains couples, que les disputes soient quotidiennes et sans sujet précis.

Le simple fait de voir l’autre peut parfois être à la limite du supportable et créer une tension permanente entre vous deux.

Dans cette situation, encore une fois, la communication et le dialogue sont indispensables. 

Posez-vous des questions sur vous-même : êtes-vous plus stressé/e que d’habitude ? Vivez-vous une situation particulière au travail ? Est-ce une période « anniversaire » (le décès d’un proche autour de cette date, un vécu pendant votre enfance ou votre adolescence à cette même époque…)

Si vous avez l’impression qu’il n’y a aucune solution, que vous êtes dans une impasse, vous avez le droit de prendre du temps pour vous seul/e, de partir quelques jours dans un endroit neutre (dans la limite du possible pour vous) afin de vous reposer, de prendre du recul et de faire le point.

Parfois, « faire une pause » peut vous aider et ne signifie pas forcément la fin de votre couple.

Faites vous confiance, faites confiance à votre partenaire et à votre couple.

Vous pouvez également mettre en place un temps de paroles entre vous : à une fréquence régulière, prenez le temps de dire ce qui ne vous convient plus, sans incriminer votre conjoint/e et écoutez-le/la dans ce qu’il/elle a à dire. Soyez au maximum à l’écoute, patient/e et tolérant/e.

Et si rien ne paraît fonctionner, n’hésitez pas à prendre contact avec un/e professionnel/le pour vous orienter au mieux dans votre recherche de sérénité dans votre couple. ■

Charlotte Pelloud, Psychologue clinicienne