Les écrans, une véritable addiction

672
Un problème qui concerne toutes les générations...

Comment décoller les ados des écrans ? et les adultes parfois…. Le CCAS du Russey tentera d’y apporter quelques réponses le 15 octobre à la salle des fêtes avec un théâtre forum destiné aux collégiens la journée et au grand public en soirée dès 20h30.

Télévisions, smartphones, ordinateurs ou tablettes, les écrans de toutes sortes ont envahi notre quotidien, ce qui n’est pas sans conséquences sur notre mode de vie, notre couple et nos relations sociales. Quand il devient excessif, l’usage des écrans peut empêcher de se consacrer à d’autres activités, entraîner un isolement et provoquer parfois un syndrome dépressif. De plus en plus d’études s’intéressent aux effets néfastes des écrans en général. L’Organisation mondiale de la santé reconnaît d’ailleurs désormais « le trouble du jeu vidéo » comme une addiction.

Pour prendre conscience d’un éventuel problème avec la vie numérique, conseillent les spécialistes, il convient d’abord de se demander si l’on pense pouvoir se passer du téléphone ou de tout autre écran. Si c’est le cas, la deuxième étape consiste à essayer de fixer des limites de temps et de ne plus dormir à côté de son téléphone par exemple. Pas simple déjà pour un adulte, alors quand il s’agit d’adolescents… Il est aussi conseillé de privilégier les activités à faire ensemble, en famille, comme les jeux, les promenades sans smartphone, voire même des journées entières sans technologie. Une véritable détox digitale !