Les élus de Grand Besançon Métropole demandent la réouverture des commerces le 27 novembre

142

Dans un communiqué de presse publié ce samedi 21 novembre, les élus du Bureau de Grand Besançon Métropole s’adressent aux commerçants de Besançon et demandent la réouverture des magasins le 27 novembre.

“Les commerces de nos villes sont indispensables à l’attractivité du territoire et la crise sanitaire fait planer un risque certain sur leur avenir” argumentent les élus de GBM.

Depuis le début novembre, les maires du Doubs ont dénoncé l’iniquité des règles gouvernementales et la nécessité d’adopter des mesures justes, en jugulant la deuxième vague épidémique mais en préservant le tissu économique.

Amazon montrée du doigt

Les élus du Bureau de Grand Besançon Métropole s’inquiètent de “l’expansion sans fin d’Amazon pour la survie des commerces de proximité et appellent le gouvernement à prendre des mesures face à l’expansion de cette société dans notre pays qui pourrait conduire au doublement de sa part de marché et provoquer la destruction de 100 000 emplois partout en France”.

La Communauté urbaine et la Ville de Besançon rappellent les mesures d’urgence de soutien à l’activité économique : fonds régional pour soutenir la trésorerie des TPE abondé à hauteur de 400 000€ par GBM, les chèques “booster de commerce” à hauteur de 200 000€ ou encore l’exonération des droits de terrasse pour l’année 2020 et celle de certains loyers.

Seule la réouverture rapide des commerces peut conduire à une sauvegarde durable de l’activité commerciale, surtout pour ce mois de décembre qui représente une part majeure du chiffre d’affaires annuel.

Conscients que les commerçants peuvent agir en responsabilité pour respecter les protocoles sanitaires stricts, les élus appellent donc le gouvernement à autoriser l’ouverture de tous les magasins dès le 27 novembre.

Yves Quemeneur