les entreprises du BTP exemplaires pendant la crise sanitaire

212

Dans une étude ODOXA réalisée pour NGE et publiée le 28 février, 53% des élus locaux et responsables de services techniques jugent que le secteur était suffisamment préparé pour faire face à la crise sanitaire, contre 43% de l’avis contraire.

91% des entreprises du BTP responsables

Le sondage est encore plus éloquent sur l’attitude des entreprises face à la pandémie. Ils reconnaissent pour 80 à 90% leur souci de proximité, de coopération, de solidarité. Dans le relationnel, élus et services techniques saluent des entreprises proches du terrain, dynamiques, autonomes et proactives.

Entretien de la voirie prioritaire pour 49% des collectivités

Les élus locaux ont privilégié pendant la crise l’entretien des voiries (49%), la rénovation des équipements existants (26%) ou l’investissement dans les mobilités douces et la protection de l’environnement (26 et 22%).

Gaël Sliman, Président d’Odoxa le souligne « depuis la crise sanitaire, les élus locaux évoluent sur des sables mouvants. Dans ce contexte instable, ils ont pu s’appuyer sur des interlocuteurs solides au sein des entreprises de BTP. Ils comptent sur eux pour que, malgré la crise, le cadre de vie ne se dégrade pas et que les citoyens bénéficient d’équipements respectueux de l’environnement ».

Les territoires plus réactifs qu’en Ile-de-France

Les évaluations ont été systématiquement moins positives auprès des élus et services en Ile-de-France. C’est la réactivité et la proximité des entreprises de BTP ancrées dans leur territoire et probablement la taille humaine de ces entreprises qui en sont la cause.

Enfin, l’enquête Odoxa pour NGE, démontre que le secteur du BTP dispose d’un capital de popularité élevé, perçu comme un moteur de croissance et d’emploi. Pourtant, cette filière essentielle peine toujours à recruter.

Yves Quemeneur