Les Fins. Une aide municipale pour les démarches administratives

399
Louisette n'a pas hésité à faire appel à ce nouveau service.

Les habitants des Fins peuvent désormais compter sur ce nouveau service entièrement gratuit afin de soulager les réfractaires à la paperasserie administrative et aux nouvelles technologies.

Ancienne conseillère clientèle aujourd’hui retraitée, Edith Vieille a souvent eu au long de sa carrière des demandes de personnes souhaitant un coup de pouce à titre privé : « On me demandait régulièrement une aide pour rédiger un courrier ou remplir un dossier administratif ». Une expérience qu’elle a souhaité poursuivre désormais dans son rôle de conseillère municipale déléguée aux services à la population aux Fins. L’objectif est de créer un véritable service d’écrivain public municipal, rôle qu’elle remplira tout naturellement et à titre bénévole.  Elle effectuera donc la rédaction, la réécriture et la correction de documents écrits, aidera à remplir des dossiers sur papier ou sur support informatique, accompagnera les contribuables pour leurs déclarations de revenus, appellera si besoin certains interlocuteurs avec qui les personnes doivent prendre attache : « ça peut aller d’un coup de fil à une administration ou à une société d’assurance par exemple ou encore adresser des courriers aux différentes caisses lors d’une succession » explique-t-elle, consciente également d’intéresser un public en difficulté face à la dématérialisation de nombreuses démarches aujourd’hui : « Il peut s’agir de gens de tout âge qui soit ne sont pas à l’aise avec l’informatique soit ne sont pas du tout équipés alors qu’aujourd’hui beaucoup d’administration obligent à utiliser les outils numériques ».

Pour rencontrer Edith Vieille, il suffira de prendre rendez-vous et de se rendre à la permanence organisée en mairie chaque 3ème jeudi du mois et se déplacera à domicile pour les personnes n’ayant pas de moyen de locomotion. Elle se tient également à disposition en cas d’urgence comme récemment avec cette habitante nonagénaire : « Elle souhaitait adhérer au dispositif Présence Verte. Il suffisait de les contacter par téléphone pour mettre les choses en place ». Ce qu’elle a fait dans le cadre de ce nouveau service à la population.