Les habitants du Doubs bons élèves du pass sanitaire

281

Une semaine après la mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux publics (cinémas, restaurants, bars…) gendarmes et policiers ont parcouru les rues commerçantes des principales villes et villages du département du Doubs.

Aucune verbalisation

Sur les zones police, 98 personnes ont été contrôlées dans 48 établissements différents. Les policiers n’ont relevé aucune infraction, ni à l’encontre des restaurateurs, ni des clients.

En zone gendarmerie, les gendarmes ont contrôlés 315 personnes réparties dans 23 établissements. Là encore, aucune infraction n’a été constatée.

La préfecture ne donne pas plus de précisions. On peut s’interroger sur le nombre de personnes contrôlées par établissement. Dans les zones rurales, ce sont en moyenne 13 personnes contrôlées par établissement et en ville seulement 2…

L’annonce du président de la République sur le pass sanitaire avait provoqué un afflux massif dans les centres de vaccination. La possibilité de réalisation d’un test PCR dans les pharmacies avant d’aller prendre un verre en terrasse a également permis aux consommateurs non vaccinés d’être en règle avec la loi.

Certains restaurateurs s’inquiétaient d’une possible violence de consommateurs « refoulés » à l’entrée de leur établissement. Policiers, gendarmes et professionnels ont su faire preuve de pédagogie et de souplesse dans l’application d’une règle toujours contestée par un quart de la population.