Les jeunes (re)font le mur

24
Une belle réalisation, colorée et bien visible!

Très impliqués dans la vie de la cité depuis sa création, le groupe d’adolescents Oxy’Jeunes a désormais marqué la ville de son empreinte. Pour le plus grand plaisir des adultes.

Certains villageois ont peut-être cru, durant un instant, que les adolescents étaient en train de peindre sauvagement le transformateur électrique. Le résultat les aura vite rassurés : les jeunes étaient en réalité en train de réaliser des graffs dans le cadre d’un projet voulu par le Conseil Municipal qui a signé une convention avec le propriétaire Enedis. Objectif, la mise en peinture sous forme de fresques de transformateurs électriques par les jeunes du Groupe Oxy’Jeunes encadrés par un artiste peintre. A commencer donc par celui de la rue du Belvédère, face à la Maison des Services et de l’EHPAD

Les jeunes s’étaient donnés rendez-vous un samedi matin pour plusieurs heures de travail. Jérôme Trombella, professionnel dans ce domaine les a guidés et conseillés dans la réalisation de cette fresque qui a mis de la couleur dans la ville, masquant la grisaille de ce mur pour laisser place à un paysage typique du Haut-Doubs : une belle pâture verdoyante, un beau ciel bleu, une vache Montbéliarde et un cheval comtois…une vraie carte postale du pays maîchois !

A en juger par les réactions sur place et sur les réseaux sociaux, la réalisation plait. A tel point que certains réclament déjà l’intervention du groupe sur d’autres transformateurs de la ville ce qui, compte tenu du résultat et du plaisir pris par les jeunes devrait être le cas.