Les températures en Bourgogne Franche-Comté ont augmenté

910
La Bourgogne Franche Comté a de plus en plus chaud.

En 50 ans, les températures de la grande région Bourgogne Franche-Comté ont augmenté de 0,7° à 1,6°.

C’est un fait avéré : le réchauffement climatique n’est pas une légende. Dans notre seule région, les températures moyennes relevées ont pris de la valeur en un demi-siècle, selon les derniers chiffres de l’INSEE.
La moyenne de la hausse s’établit à 1,3° et ce sont les mois d’août et de décembre qui enregistrent les plus fortes progressions avec respectivement +2,3 et +2,1°. Le réchauffement est plus marqué depuis les années 80. Entre 2009 et 2018, la température atteint 10,8° en moyenne, sur les 31 stations météorologiques de la région. Sans surprise, Mouthe est la commune ayant les hivers les plus rigoureux. L’année 2018 a été l’année la plus chaude de ce cinquantenaire, avec une moyenne de 12° alors que 2010 est la plus fraîche avec un petit 9,5°.
En moyenne, le mois de juillet est le plus chaud de l’année avec 19,7° suivi de près par Août et ses 19,3° puis juin et ses 17,7° Tandis que janvier est le plus froid avec une moyenne de 2,2°, suivi de février (2,5°) et décembre (3,4°). Sur la dernière décennie, juillet 2015 affichait 22,1° et février 2012 fut le mois le plus froid avec -1,8°.
Plus précisément dans le Haut-Doubs, Mouthe avait une moyenne de 7°, Labergement Sainte Marie plafonnait à 8,2° et Charquemont affichait 8,6°.
On revient à Mouthe à qui on décerne la palme du mois de février 2012 le plus froid avec une moyenne de -6,2°.