L’étang de la Lièze, un lieu ouvert à tous

72
De grands travaux ont été entrepris pendant de longs mois.

Ce site cher aux valdahonnais connait une nouvelle vie après avoir longtemps été un ancien réservoir SNCF construit en barrage du ruisseau du Dahon aux environs de 1883 pour alimenter les locomotives à vapeur.

Depuis l’an dernier, l’étang de la Lièze accueille à nouveau promeneurs et pêcheurs et ce après une longue fermeture afin d’effectuer d’importants travaux. Ceux-ci ont nécessité une mise en assec et une pêche de sauvegarde avant de procéder à un colmatage des fuites, un curage des centaines de mètres cubes de boues accumulées puis à la pose d’un équipement pour la régulation du niveau d’eau. Des aménagements pour le cheminement autour du plan d’eau ont également été réalisés. « Cet espace de pisciculture à vocation touristique » comme le nomme la mairie permet la pratique de la pêche de loisir. D’autres installations extérieures seront par ailleurs réalisés pour rendre ce lieu encore plus ludique et convivial. Ainsi, pour permettre la détente, des emplacements sont prévus pour les barbecues, chacun pouvant apporter son matériel personnel.

Aujourd’hui, la vie a donc repris son cours sur place et il est indispensable de rappeler les devoirs de chacun comme le fait la mairie : « Pour une bonne cohabitation entre les pêcheurs et les promeneurs, la tranquillité des lieux doit être respectée. Des conteneurs sont mis à disposition pour le maintien de la propreté du site. Les restes alimentaires ainsi que le pain sec ne doivent pas être jetés dans la nature ni dans l’étang pour éviter d’attirer les animaux nuisibles pouvant être porteurs de maladies ». Il est également important de rappeler que la baignade dans l’étang est interdite par arrêté municipal.