L’INVITE DE LA SEMAINE

281
L'équipe dirigeante du CAP a tenu à faire taire rapidement certaines fausses rumeurs par une inédite conférence de presse.

L’INVITE DE LA SEMAINE

Le duo Bertrand Guinchard / Philippe Vermot, Vice-Présidents du CAP Football.

Suite à la démission récente de Michel Chevret, son président, le CAP Foot a innové en organisant jeudi 23 mai une conférence de presse destinée à clarifier la situation actuelle du club.

Q: Pourquoi cette conférence de presse ?

BG: Pour ne pas écorner l’image du club. C’est un exercice inédit pour nous mais qui paraissait nécessaire au vu de certaines contre-vérités qu’on a pu entendre ici ou là. Même si elle a pû surprendre, la démission de Michel Chevret, pour obligations personnelles et professionnelles, était, de notre côté, attendue. Il n’y a pas d’affolement particulier à avoir. Aucun voyant n’est au rouge. Les aspects financiers et sportifs sont sains.

PV: Michel Chevret a eu cette intelligence, comme dans une entreprise efficace, de savoir déléguer. Tout ne tournait pas autour de lui, des commissions existaient. Les compétences, le savoir ne sont pas parties avec lui. C’est ce qui fera notre force demain.

Q: Est-ce que c’est vous, Bertrand Guinchard et Philippe Vermot, qui allez assurer l’intérim ?

BG: Oui, nous allons l’assurer, en duo avec Philippe Vermot, jusqu’en octobre 2019, date de l’assemblée générale ordinaire.

Q: Peut-on envisager un présidence à plusieurs têtes à partir d’octobre 2019 ?

(BG et PV): Oui, mais si un seul homme se propose, qu’il n’est ni Bertrand Guinchard ni Philippe Vermot, qu’il a les aptitudes nécessaires et qu’il convient au nouveau comité qui sera élu en octobre prochain, alors ça ne posera pas de problèmes.

Q: Y-a-t-il du nouveau concernant le partenariat du club avec l’ASSE ? ( NDLR: Depuis quelques années le CAP est lié à l’Association Sportive de Saint Etienne, club de Ligue 1).

R: Oui, nous avons dénoncé ce partenariat et un rapprochement est envisagé avec le DFCO (club de ligue 1 de Dijon).

Q: Que doit-on attendre du CAP 2019/2020 ?

R: Cette saison nous a permis de constater l’important “fossé” qui existe entre le N3 et le N2. Le club ne tangue pas mais a besoin de se réorganiser. Certains liens ont pu s’effilocher cette année avec les moins bons résulats sportifs mais il n’y a rien de grave. Noius avons besoin de bénévoles et également de joueurs car nous sommes à la fin d’un cycle. La remontée en N2 sera un objectif mais pas dès la saison prochaine. Le but sera de former, d’encadrer. Le CAP est né en 1911. Il est solide. Une nouvelle ère s’ouvre et le club restera très attaché à la formation. Nous voulons être ambitieux mais pas prétentieux.

Q: Quelles vont être les premières mesures prises ?

R: Avant tout, les contacts vont être rapidement pris avec les joueurs actuels et les éducateurs pour connaitre leurs positions. Les performances des équipes de jeunes conjuguées à une montée éventuelle de l’équipe D en Régionale 3 pourraient créer un besoin de 10 éducateurs diplomés. Ceci représenterait un coût énorme et c’est certainement là qu’il nous faut miser.

Q: Avez-vous déjà eu des réponses positives de joueurs ?

R: Nous n’avons pas, à ce jour, de réponses positives affirmatives. Plusieurs bons signaux ont été donnés par des personnes qui ont déjà été contactées en amont. Il est important d’asseoir le côté financier avant de rebatir une équipe pour remonter en N2.

Q: Des jeunes seront-ils rapidement intégrés en équipe première ?

R: Tout est possible mais ce sera compliqué d’insérer des jeunes si nous évoluons l’an prochain en haut du tableau de N3. La marche est très haute. Il avait été plus facile d’installer des Samuel Vieille ou Romain Marguier quand nous évoluions en bas de CFA2 (ancienne appellation de l’actuel N3).

Q: Qu’en est-il de Foot Promotion qui parait être un peu en sommeil ?

R: Non. Une usure de certains a certes été constatée mais il a récolté 108 000 € auprès de 115 entreprises la saison dernière, soit plus que jamais. La décision de Philippe Jeannin, l’actuel président de Foot Promotion, pour l’an prochain n’est pas encore connue. Nous le répétons, la situation du CAP est rassurante et nous allons nous attacher à retisser les liens entre le sportif, le financier, les éducateurs et Foot Promotion.