“Livres dans la Boucle” 2020, une rentrée littéraire masquée

168

Grand Besançon Métropole a finalement opté pour un festival du livre avec autant d’auteurs, autant de rencontres et sans chapiteau central. Le challenge a été relevé par Christine Bresson, l’organisatrice de “Livres dans la Boucle” depuis l’origine.

Christine Bresson, Directrice de la communication à Grand Besançon Métropole, est la cheville ouvrière de “Livres dans la Boucle” ©YQ

Le 1er septembre, elle présentait l’édition 2020 en compagnie d’Anne Vignot Présidente de Grand Besançon Métropole, de Gabriel Baulieu son 1er vice-président et Michel Jassey, le Maire de Devecey et vice-président de la Métropole en charge de la culture. Ils étaient accompagnés des principaux partenaires de l’événement : Le Crédit Agricole de Franche-Comté, la SMCI, le CLA et Keolis Mobilités.

Anne Vignot, Présidente de Grand Besançon Métropole présentait le 1er septembre la 5ème édition de Livres dans la Boucle ©YQ
De trois jours à trois week-ends

Les règles sanitaires ne permettaient pas d’installer un seul grand chapiteau sur la place de la Révolution accueillant plus de 30 000 visiteurs sur trois jours.

Cette 5ème édition se déroulera donc sur trois longs week-ends du 18 septembre au 4 octobre autour de 180 auteurs, une soixantaine de rencontres, lectures, créations artistiques et musicales sans oublier la dictée, devenue un incontournable de l’événement littéraire bisontin.

Toutes les rencontres seront sur réservation téléphonique obligatoire du lundi au vendredi de 13h à 18h au 03 81 87 86 75

Sept librairies du centre-ville vont animer ces trois week-ends : au musée des Beaux-Arts pour Forum(19 et 20 septembre), L’Intranquille (26-27 septembre) et Les Sandales d’Empédocle (3-4 octobre), au Conservatoire pour l’Intranquille (19-20 septembre) et Réservoir Books (3-4 octobre), à l’Espace Grammont pour la Maison de la presse (19-20 septembre) et A la Page (3-4 ocotbre). Enfin, le Scénacle accueillera Mine de Rien les 26 et 27 septembre.

Les rencontres et spectacles se dérouleront au cinéma Mégarama Beaux-Arts, à l’auditorium du Conservatoire, au Petit Kursaal, Scénacle, la MSHE, la salle Courbet et l’amphithéâtre de l’espace Grammont.

Sept médiathèques accueilleront des rencontres et ateliers avec des auteurs à Besançon Pierre Bayle et Nelson Mandela, à Dannemarie-sur-Crête, Devecey, Saint-Vit, Larnod et Mamirolle.

Alice Zeniter, Présidente de la 5ème édition
La romancière Alice Zeniter a accepté de présider la 5ème édition de Livres dans la boucle

Après avoir publié son premier roman à l’âge de 16 ans, l’auteure a été largement plébiscitée par les lecteurs. Elle présentera son nouveau roman Comme un empire dans un empire (Flammarion). Elle participera le 19 septembre à 17h30 à une rencontre au Petit Kursaal animée par Christine Ferniot.

Olivia Ruiz signe son entrée en littérature

Elle a vendu deux millions d’albums et remporté 4 Victoires de la musique. De ses grands parents ayant fui la guerre civile en Espagne, elle vient de sortir son premier roman La commode aux tiroirs de couleurs (JC Lattès). Conteuse de cette fresque romanesque sur l’exil, Olivia Ruiz proposera une lecture musicale le 18 septembre à 20h à la Cité des Arts.

Isabelle Carré vient pour la première fois à Besançon

Plus connue du grand public pour ses rôles au cinéma ou à la télévision, l’actrice est aussi une romancière talentueuse qui a connu un succès fulgurant en 2018 avec Les rêveurs. Son second roman Du côté des Indiens (Grasset) éclaire d’une poignante intensité des êtres à la recherche de la lumière. Elle prêtera sa voix à ses mots le samedi 19 septembre à 20h à la Cité des Arts.

L’univers de Carole Martinez dans une dictée sur le thème…de l’orthographe

Après Daniel Picouly en 2018 et Sorj Chalandon en 2019, Livres dans la Boucle donne rendez-vous aux passionnés de grammaire, de vocabulaire et d’orthographe avec Carole Martinez. La romancière qui présente Les Roses fauves (Gallimard) a concocté un texte spécialement écrit pour cette dictée qui devient l’incontournable du festival du Livre de Besançon. Organisée à la MSHE le samedi 19 septembre à 14h, la jauge est limitée à 54 personnes. Il est donc impératif de s’inscrire rapidement au 03 81 87 86 75.

Un week-end « jeunesse »

Les journées du 26 et 27 septembre seront consacrées aux auteurs jeunesse au musée des Beaux-Arts et à l’univers des BD au Scénacle, une façon de mettre plus en avant la littérature enfant.

Et puisque la mode est aux transports en commun, Ginko Mobilités offre un Pass Ginko Livres à 2€ pour deux jours ou comment voyager à volonté sur les lignes de bus et tram pendant tout le festival. Le Pass est disponible à la boutique Ginko 28 rue de la République ou sur www.ginko.voyage. Pour chaque pass acheté, Keolis Mobilités reverse 1€ à l’association « Lire et Faire lire ».

La crise sanitaire ne doit pas faire oublier un impératif économique. Les dizaines de milliers de visiteurs à Livres dans la Boucle fréquentent les bars et les restaurants de la ville, y passent une ou deux nuits parfois. Venus pour acheter un livre, ils repartent avec deux ou trois ouvrages. Ils découvrent, pour beaucoup, les joyaux du patrimoine de Besançon. Livres dans la Boucle, c’est aussi le rayonnement de la capitale comtoise. L’équipe de Christine Bresson a su inventer un nouveau format qui garantit la sécurité sanitaire. Il faudra en profiter. Le programme complet est disponible sur www.livresdanslaboucle.fr

Yves Quemeneur