« Livres dans la boucle » le retour au plaisir de lire

121
"Livres dans la boucle" L'édition 2021 retrouve son coeur Place de la Révolution du 17 au 19 septembre

En 2020, la crise sanitaire avait incité les organisateurs du salon littéraire de Besançon à se réinventer…avec succès. Cette 6ème édition, du 17 au 19 septembre, retrouve son cœur Place de la Révolution, un cœur qui bat au rythme des 200 auteurs et autrices, illustrateurs et dessinateurs de BD qui font de « Livres dans la boucle » l’un des tout premiers rendez-vous de la rentrée littéraire en France.

Chaque année, ce sont 500 romans qui sont proposés aux lecteurs français en septembre et quelques-uns auront la gloire des prix Goncourt, Goncourt des lycéens, Renaudot, Médicis, Femina ou le grand prix de l’Académie Française. Sorj Chalandon, romancier et journaliste, un habitué de Livres dans la boucle fut l’un de ces lauréats avec « Une promesse » (Grasset) prix Médicis en 2006 et « Le quatrième mur » (Grasset) prix Goncourt des lycéens en 2013.

Cinq chapiteaux Place de la Révolution

Les libraires bisontins et leurs auteurs vont se répartir en cinq lieux de dédicaces et d’échanges sur la place de la Révolution, une façon de rendre les romanciers plus accessibles. Comme l’a souligné Christine Bresson, la directrice du festival « nous avons tenu compte de l’avis des visiteurs qui souhaite moins de cohue dans les allées d’un grand chapiteau. Cela répond également à la nécessaire distanciation physique imposée par la crise sanitaire ».

Un QR Code pour lire

L’ensemble des lieux de rencontres et de dédicaces sont accessibles sur présentation d’un pass sanitaire. Sur la place de la Révolution, les visiteurs devront présenter leur QR Code à l’entrée du site et pourront circuler ensuite librement entre les cinq chapiteaux.

Temps fort, la dictée de « Livres dans la boucle »

Après Daniel Picouly en 2018, puis Sorj Chalandon en 2019 et Carole Martinez en 2020, c’est à Estelle Sarah-Bulle (Les Etoiles les plus filantes) à qui revient cette année la tâche de préparer la quatrième édition de la dictée. L’épreuve attire de plus en plus de férus d’orthographe et de fous de grammaire. Le partenariat avec Belf’ortho, club d’orthographe de Belfort, rend la tâche plus difficile aux simples amateurs. Bien peu atteignent le zéro faute et beaucoup acceptent de bonne grâce 20 ou 25 fautes. On attend avec impatience les chausse-trappes de la langue française qu’avaient su inventer Sorj Chalandon en 2019 dans un texte détonnant sur la citadelle de Besançon.

70 rencontres vont ponctuer le week-end du 17 au 19 septembre

Lectures publiques, concerts, performances, rencontres plus intimistes, les auteurs invités profitent d’une convivialité qui fait la réputation du festival littéraire de Besançon. Cécile Coulon, la jeune trentenaire qui préside cette 6ème édition dialoguera avec les lecteurs au cinéma Mégarama Beaux-Arts. Celle qui a publié son premier roman à 16 ans présente à Besançon son huitième roman « Seule en sa demeure » (L’Iconoclaste). L’autrice originaire de Clermont-Ferrand place ses nouveaux personnages dans la montagne jurassienne sur fond d’amours empêchées.

Lectures en plein air sur les cinq éléments

La Cour de l’hôpital Saint Jacques accueillera la lecture de cinq romans emblématiques de la littérature occidentale autour des cinq éléments : L’Air et la lecture des « Hauts de Hurle-Vent » d’Emily Brontë par la comédienne Marie Bunel ; la Terre avec la lecture par Quentin Juy des « Raisins de la colère » de John Steinbeck ; l’Eau autour du « Vieil Homme et la mer » d’Ernest Hemingway lu par Maxime Taffanel, comédien et ancien nageur de haut niveau ; le Feu où Maxime Taffanel quitte l’eau pour donner vie au prodigieux voyage imaginaire dans le monde préhistorique de « La guerre du Feu » de J.H Rosny Aîné ; enfin l’Espace prendra les traits du « Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry lu par Quentin Juy…s’il vous plaît, dessine-moi un mouton ! De 30’ à 1 heure, des lectures enchanteresses dans le jardin de Saint-Jacques.

Les éditions et auteurs régionaux investissent pendant trois jours l’Espace Grammont rue Mégevand, une vingtaine d’auteurs de BD s’invitent au Scénacle et la littérature Jeunesse côtoiera les œuvres du XVIIIème siècle dans le cadre somptueux du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie.

Dix médiathèques organisent des rencontres avec des auteurs à Avanne-Aveney, Devecey, Ecole-Valentin, Larnod, Mamirolle, Pirey et Saint-Vit ainsi que dans les médiathèques bisontines Pierre Bayle, Nelson Mandela et Pierre de Coubertin.

Trois jours pour « donner l’amour des livres qui fait que tu peux voyager de ta chambre autour de l’humanité » (Renaud Séchan- c’est quand qu’on va où).

Yves Quemeneur

Les lectures, spectacles et concerts sont accessibles gratuitement sur réservation en ligne sur le site https://livresdanslaboucle.fr. Pas de réservation préalable pour les lieux de dédicaces et les chapiteaux