Ludovic Fagaut : un plan de relance économique immédiat de 32 millions d’euros pour Besançon

178
Ludovic Fagaut, entouré de ses colistiers, présentait le mercredi 10 juin un plan de relance économique immédiat ©YQ

“Les circonstances l’exigent. Le plan de relance économique sera mis en œuvre dès le 29 juin” a annoncé en introduction la tête de liste de la droite et du centre « Besançon Maintenant » lors d’une conférence de presse ce mercredi 10 juin. Il était entouré d’une trentaine de ses colistiers.

Il n’est pas question de lancer des plans sur six ans. “Les entreprises, les commerçants, les artisans ont besoin d’un accompagnement immédiat” poursuit-il.

“La seule querelle qui vaille, c’est celle de l’Homme”

Héritier du gaullisme social de Philippe Seguin, Ludovic Fagaut ne se reconnaît dans aucune chapelle et veut être le maire de tous les bisontins. Il veut “une ville forte, unie, plurielle”.

Sept engagements pour soutenir l’économie bisontine

La loi permet de donner la priorité aux marchés publics simplifiés à des entreprises locales. Ce sera acté dès le 29 juin dans la limite de 40 000€ de travaux hors taxes.

Ludovic Fagaut souhaite également octroyer des avances sur marchés publics, de 30 à 50% de la commande pour aider la trésorerie des entreprises du territoire bisontin.

Pour les entreprises (PME, TPE, commerces et artisanat) dont le siège social est sur Grand Besançon Métropole (GBM), le candidat à la mairie va mettre en place, en lien avec les chambres consulaires, des prêts d’honneur compris entre 2 000 et 8 000€. A raison d’une moyenne de 4 000€ par entreprise, le budget à consacrer sera de l’ordre de 20 millions d’euros, financés par l’emprunt.

Il entend également alléger la part ville de la cotisation foncière des entreprises (CFE) et la part métropole en concertation avec les élus des communes périphériques.

Enfin Besançon et la métropole doivent prendre toute leur part dans le développement économique du « Grand Arc jurassien » avec nos voisins suisses.

Les commerces, restaurants et bars ne sont pas oubliés

S’il est élu, la taxe de séjour sera annulée pour l’année 2020. Pour les commerces et entreprises dont le loyer est dû à la Ville, le paiement du loyer sera suspendu jusqu’au 31 décembre 2020. L’occupation du domaine public sera encore facilitée pour les terrasses sans taxe. Enfin, tout le stationnement non couvert sera totalement gratuit tous les samedis jusqu’à la fin de l’année 2020 pour un coût de 350 000€ pour la collectivité. Ces mesures viennent en complément d’autres décisions comme la gratuité du stationnement tous les jours de 12 à 14h et la gratuité des transports en commun pour les collégiens, mesures favorisant le pouvoir d’achat des bisontins.

“Les associations, le sport et la culture, c’est aussi de l’emploi”. Ludovic Fagaut veut y consacrer une enveloppe immédiate de un million d’euros.

Plan d’hygiène sanitaire pour anticiper les futures pandémies, une carte « avantage seniors » pour les personnes âgées, “Besançon est la ville de tous les possibles” a conclu Ludovic Fagaut taclant ses concurrents au passage “On me prête des intentions de réduire les postes de fonctionnaires à la Ville ou de supprimer des avantages. Il n’en a jamais été question comme il n’est pas question d’augmenter la fiscalité locale”.

Yves Quemeneur