Malpas et Malbuisson en pleine progression démographique

25
Le lac Saint Point est attractif, en témoigne l'évolution démographique de Malbuisson

Le Haut-Doubs semble bien attractif, notamment dans des petits villages au charme authentique comme Malpas ou encore Malbuisson.

Située dans le canton de Frasne, la commune de Malpas a accueilli de nombreux habitants ces quarante dernières années, au point de voir sa population tripler. En 1978, le bourg comptait 95 habitants, appelés “Aigles”. A ce jour, il en dénombre 301. Une évolution due notamment à l’attractivité de la Suisse voisine puisque près de 50% de la population est frontalière. L’installation de ces nouveaux Aigles a pu se faire facilement grâce à la réhabilitation des anciennes fermes et de la colonie de vacances en appartements. Deux nouveaux lotissements sont également sortis de terre mais l’expansion du village devrait vite être freinée par le manque de terrains à bâtir. Cette année pourtant, un collectif de trois maisons et deux maisons individuelles se monteront. Seul bémol de la commune : le réseau téléphonique, répertorié en zone blanche. Une antenne relais devrait pallier le problème courant 2020.

Malbuisson a elle-aussi connu une belle croissance démographique en passant de 400 habitants en 1999 à plus de 900 vingt ans plus tard. Le dynamisme économique et l’offre commerçante locale viennent ajouter de l’attrait à une situation géographique déjà appréciée. Située à quelques kilomètres de la frontière suisse et jouxtant le lac de Saint Point, Malbuisson multiplie les qualités. De nouvelles infrastructures devraient voir le jour prochainement, comme un lotissement de 22 parcelles viabilisées ainsi que deux bâtiments collectifs proposant une vingtaine de nouveaux logements, un centre de remise en forme pour les sportifs de haut niveau. Quant à l’école, un projet est en cours en vue de créer deux salles de classe, une cantine et un accueil périscolaire. Petite ombre au tableau : le départ imminent du médecin.